3 conseils pour générer des revenus passifs

Tout le monde aimerait pouvoir générer des revenus passifs afin de pouvoir vivre de ses rentes. Pour y parvenir, il faut parfois apprendre à gérer son budget, économiser de l’argent et mieux s’organiser du point de vue des finances personnelles. Business Cool vous dévoile 3 astuces pour générer des revenus passifs.

Le revenu passif, qu’est-ce que c’est ?

Le revenu passif, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de définir le revenu passif. Alors c’est quoi? Le revenu passif est tout l’argent que vous pouvez gagner avec un minimum ou même peu d’effort. Ces revenus peuvent provenir de différentes sources qui demandent parfois beaucoup de travail à un moment donné : édition de livres, photos, loyers, investissements, dividendes…

Le revenu passif est comme une rente. S’il n’y a pas besoin d’actions constantes, contrairement par exemple à un travail rémunéré, pour récolter cet argent, il faut souvent investir de l’argent, de l’énergie ou faire des achats matériels pour pouvoir espérer se créer des revenus passifs.

L’exemple le plus connu de revenu passif provient de l’immobilier. En effet, de nombreux français choisissent d’investir dans la location. Si vous devez dépenser une somme importante à l’avance, vous êtes assuré de toujours percevoir un loyer dans les mois et les années suivant l’achat de l’appartement ou de la maison que vous louez. Voici trois astuces qui vous permettront de vous créer des revenus passifs !

À Lire  3 stratégies gagnantes pour un premier investissement locatif réussi

A lire aussi : Règles à suivre pour mieux gérer son budget

1 – Générer des revenus passifs grâce à ses compétences

1 – Générer des revenus passifs grâce à ses compétences

De nombreuses personnes profitent de plateformes d’apprentissage comme Udemy ou Coursera pour améliorer leurs compétences. Ils créent donc une formation à un certain moment, pour laquelle il faut consacrer du temps et peut-être acquérir du matériel informatique ou vidéo, mais c’est une garantie de revenus passifs réguliers. Ces sites se développent de plus en plus et de nombreux internautes choisissent de se former pour se mettre à jour ou développer de nouvelles compétences.

Vous pouvez également promouvoir vos connaissances et votre savoir-faire à travers un livre que vous pouvez auto-éditer sur Amazon. Cela vous permet de contrôler la distribution, le marketing et les revenus passifs générés. En effet, si vous ne passez pas par une maison d’édition, vous pouvez espérer toucher jusqu’à 70% des revenus générés par la vente de votre livre.

A lire aussi : Budget étudiant : comment bien le gérer ?

2 – S’inspirer des entrepreneurs

2 – S’inspirer des entrepreneurs

Recherchez sur Internet ou même sur les réseaux sociaux le contenu le plus populaire qui peut générer des revenus passifs. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’inventer quelque chose de nouveau. Si le contenu ou la formation est tendance sur Instagram, peut-être existe-t-il un créneau que vous pouvez explorer pour gagner de l’argent ?

Après avoir regardé les contenus et les idées les plus populaires sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à regarder les questions récurrentes des utilisateurs sur ce sujet, ainsi que les points bloquants. En répondant à leurs questions et à leurs problèmes, vous pouvez être sûr de générer très facilement des revenus passifs.

À Lire  SCPI : Les raisons de la folie

3 – Diversifie tes sources de revenus passifs

3 – Diversifie tes sources de revenus passifs

Une fois que vous avez compris comment vous prévoyez de générer des revenus passifs, ne vous arrêtez pas là ! En effet, vous pouvez suivre l’exemple de Rachel qui a réussi à prendre sa retraite à 28 ans. Son secret ? Elle génère 16 000 $ par mois de revenus passifs en investissant dans des locations, en écrivant un livre et en créant un cours en ligne sur les finances personnelles.

Diversifier ses sources de revenus passifs est aussi la clé pour ne pas être dépendant d’une niche, d’un business ou d’un outil qui risque d’être négligé par la suite. En effet, comme vous pouvez le voir avec Facebook, ce n’est pas parce qu’un média ou un réseau social est tendance qu’il sera populaire pour toujours ! Vous devez donc diversifier votre offre, ainsi que les plateformes sur lesquelles vous communiquez.

A lire aussi : Avantages sociaux, aides, salaire, écoles… Tout sur l’alternance

Laisser un commentaire