7 conseils pour aider votre enfant à faire ses devoirs

Moins vous serez présent lors des devoirs, plus votre enfant deviendra indépendant.

Pour de nombreux parents, c’est un moment redouté : les devoirs. Quel que soit le niveau scolaire de l’enfant, ce moment dédié à l’apprentissage peut parfois nous faire sentir impuissant, surtout lorsque le petit refuse de commencer. Voici sept conseils d’enseignants pour créer un environnement confortable et permettre à votre enfant de devenir autonome dans cette tâche.

Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer des devoirs ? Difficile, difficile pour les enfants… et les parents aussi ! Dans cet article, je partage avec vous sept conseils d’enseignants pour que ce moment passe avec le moins de tension possible.

A lire aussi Troubles de l’apprentissage : et si on s’intéressait à l’alimentation ?

A lire aussi Troubles de l’apprentissage : et si on s’intéressait à l’alimentation ?

1. Il est préférable de choisir un endroit calme pour permettre à chacun de se concentrer après l’excitation de la fin de journée.

2. Vous pouvez très bien réviser une leçon allongé, ou au sol, au choix ! Cela peut même faciliter les choses pour certains enfants, mais pour les devoirs écrits, un tableau devrait être mis en place pour pouvoir postuler.

3. L’enfant, dès le CP, pourra lire ses devoirs seul sans que les parents soient dans la salle. Je lui dirai qu’on sera de retour dans 5 minutes et qu’il pourra commencer sans nous.

4. Ensuite, nous revenons et le félicitons d’avoir commencé par nous-mêmes. Si nécessaire, nous l’aiderons, bien sûr, en lui disant que demain ce serait bien pour lui de commencer tout seul.

À Lire  The Tiger Yoga Play : application de yoga et de méditation à télécharger immédiatement !

5. Les enfants aiment avoir le choix, il n’est donc pas utile de les forcer à commencer par tel devoir ou tel devoir. En laissant l’enfant choisir par où il veut commencer, en lui demandant comment il va s’y prendre et en le laissant gérer, on l’aidera à gagner en autonomie.

6. Il est conseillé de limiter le temps en fonction de l’âge, afin qu’il ne ternisse pas toute la nuit, et que l’enfant puisse aussi avoir le temps de souffler. On peut revoir le week-end si des notions n’ont pas été acquises.

7. Si la relation est difficile avec l’un des deux parents, mieux vaut échanger les rôles ou faire appel à une personne extérieure. Cela permettra de maintenir un lien de qualité avec votre enfant.

A lire aussi Comment faire aimer la nourriture aux enfants, dans la bienveillance

A lire aussi Comment faire aimer la nourriture aux enfants, dans la bienveillance

Bref, il faut essayer d’être le moins présent possible ! Cela bouscule toutes les habitudes, mais c’est ainsi que vous aidez vraiment votre enfant.

Les débuts sont difficiles mais si on s’y tient, l’enfant aura plus de contrôle sur son travail et l’ambiance dans la maison s’en ressentira. De plus, vous aurez plus de temps pour vous le soir !

L’autrice

L'autrice

Déborah Cohen-Tenoudji est la créatrice du blog inspirationsmamans.com. Elle propose des programmes de formation des parents pour reprendre confiance en soi avec ses enfants.

Laisser un commentaire