À 8 %, la part des Américains sans assurance maladie atteint un niveau bas

Il y a actuellement 26 millions de personnes sans assurance maladie dans le pays.

Le pourcentage de personnes sans assurance maladie aux Etats-Unis a atteint son plus bas niveau début 2022, représentant 8% de la population, s’est félicitée mardi l’administration Joe Biden. Le taux de non-assurés a commencé à baisser fortement après l’entrée en vigueur en 2014 de la loi phare sur les soins abordables de Barack Obama, une ambitieuse réforme de l’assurance maladie mieux connue sous le nom d' »Obamacare ».

En 2018-2019, cependant, la courbe des non-assurés a rebondi avant de redescendre. Au total, « 5,2 millions de personnes ont été couvertes depuis 2020, ce qui coïncide avec le début de l’administration Biden-Harris en janvier 2021 », a indiqué le département de la santé dans un communiqué. Ce nombre comprend 4,1 millions d’adultes et 1 million d’enfants, selon le rapport, sur lequel le gouvernement s’appuie, sur la base d’une enquête annuelle auprès des ménages.

« Faire de ce principe une réalité »

Cependant, environ 26 millions de personnes restent aujourd’hui sans assurance maladie dans le pays. « Personne ne devrait avoir à craindre de ne pas pouvoir payer son médecin ou d’avoir à choisir entre payer un loyer ou se procurer des médicaments », a déclaré le président démocrate dans un communiqué. « Aujourd’hui, nous sommes plus proches que jamais de la réalisation de ce principe », a-t-il déclaré.

Il a attribué les progrès récents principalement aux améliorations incluses dans le plan de sauvetage américain, le plan d’aide d’urgence adopté au début de son mandat qui comprenait des mesures pour faciliter l’accès à l’assurance maladie grâce à des subventions qui aident les familles à payer l’assurance maladie. « Plutôt cool, hein, Barack Obama ? Joe Biden a tweeté mardi en saluant la nouvelle.

À Lire  Enquête sur le télétravail : stress, satisfaction et... tendinite

« Absolument, Joe », a répondu l’ancien président démocrate, toujours sur Twitter. Les deux hommes ont plaidé pour l’adoption de la loi sur la réduction de l’inflation au Congrès. La loi se concentre en grande partie sur l’énergie propre et le climat, mais comprend également des mesures pour garantir des subventions à l’assurance maladie et une baisse des prix des médicaments.

Laisser un commentaire