A Béziers, l’association Bélise, acteur incontournable de la…

L’association a tenu son assemblée générale, forte de son équilibre et de ses objectifs.

« A l’heure où la profession honore le centenaire de l’Institut du Cancer de Montpellier (ICM), il n’est pas anodin de le voir citer Bélise parmi ces « petites mains » qui, dans l’ombre du quotidien, s’engagent contre le cancer, aux côtés de femmes touchées sur leur territoire… » C’est par ces mots que l’assemblée générale de l’institut du sein Bélise, Ouest Languedoc a été lancée dans les locaux de la clinique du Causse à Colombiers.

Au cours de cette rencontre, qui a réuni des bénévoles, des animateurs, du personnel médical et paramédical, des patients, des partenaires, soit une centaine de participants, un bilan a été dressé des quatre années qui se sont écoulées depuis la création de l’association, de l’année écoulée et de la perspectives ont été soulevées avec beaucoup d’espoir.

C’est en effet progressivement mais sûrement que Bélise assoit sa légitimité auprès des 200 femmes accompagnées qui expriment régulièrement leur pleine satisfaction vis-à-vis du corps médical et paramédical du territoire. Chaque jour, Bélise contribue davantage à la qualité et à l’éthique des soins offerts.

Les autorités sanitaires quant à elles (ARS, CPAM, URPS, CPTS, DAC et autres maillons) affichent désormais leur reconnaissance et leur confiance envers l’association. Les autorités locales, faisant de Bélise un acteur crédible, confirment et renouvellent leur soutien. Les acteurs économiques prennent conscience de la contribution de l’association au renforcement de l’attractivité du territoire.

Grâce à cette reconnaissance, la présidente Hélène Harmand et toute son équipe ont pu, avec détermination, présenter la feuille de route pour 2023 ; une feuille de route ambitieuse.

À Lire  Assurance habitation : jusqu'à 400 000 familles pourront bénéficier des avantages d'un contrat d'assurance conçu par la ville de Paris

« Nous voulons jouer pleinement notre rôle dans les changements envisagés dans l’organisation de l’offre de soins au sein des territoires, a expliqué le président. Nous voulons renforcer notre socle médical et paramédical, enrichir notre offre de soins d’accompagnement (socio-esthétique, tatouage, sexologie , sport, hypnose… et la consolidation de l’accompagnement social. En développant une stratégie volontariste de croissance, non plus seulement en recevant, mais en allant vers, hors de nos murs, mais aussi vers les minorités, particulièrement fragiles).

Le virage stratégique et le déploiement structurel de Bélise (avec l’intitulé Bélise sans frontières) passent également par l’élargissement du cercle des partenaires, mécènes et adhérents, une participation accrue aux appels à projets, la consolidation des financements pérennes et l’intégration dans les Professionnels Territoriaux de Santé Communauté (CPTS) de Béziers, en cours de création.

Une très belle ambiance pour cette assemblée générale qui s’est caractérisée par des témoignages poignants et riches d’enseignements qui illustrent à la fois les formidables progrès réalisés cette année et les objectifs à venir.

Si un large tour d’horizon des nombreuses activités en 2022 a été fait, quelques rendez-vous incontournables pour 2023 se dessinent déjà : une soirée Epiphanie avec les partenaires le 20 janvier, la soirée de gala Bélise le 30 juin à la Villa Guy et le mars rose du 1er octobre au ouvert Octobre Rose qui, comme chaque année, sera ponctué de nombreux événements.

Deux ateliers avec des femmes des foyers Albouy et Séverine

Dans le cadre de la mission de prévention et suite à un appel à projets lancé par la Conférence des Bailleurs de Fonds pour la Prévention de la Perte d’Autonomie (CFPPA), l’association Bélise, Institut du sein Ouest-Languedoc, a organisé en collaboration avec la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ( CPAM) et Cabinet de sénologie du Rabelais, une journée « Prévention du cancer du sein » destinée spécifiquement et exclusivement sur la base du volontariat aux résidents des foyers Thierry-Albouy et Séverine.

À Lire  Vincennes : comment une pharmacie a fraudé l'assurance maladie de plus d'un million d'euros

Auto-examen et mammographie Deux temps forts ont été proposés aux 17 résidents bénévoles, accompagnés de leurs responsables référents. Un atelier animé par la coordinatrice du parcours soins Bélise pour leur formation à l’auto-examen des seins, puis une mammographie pour chacune, soutenues dans le cadre de l’appel à projets.

De l’avis unanime, une journée très enrichissante d’un point de vue pédagogique et évidemment précieuse d’un point de vue médical. Chaque participante, dans un deuxième temps, a été contactée par son médecin traitant pour prendre en charge les bilans mammaires.

Cette première a été saluée par la CPAM : avec ce type de démarche, Bélise va vers et s’adresse aux minorités fragiles ou handicapées pour les sensibiliser et favoriser le dépistage.