A Grenoble aussi, la (très forte) hausse de la taxe foncière a mal tourné

Dimanche 15 janvier 2023 à 19h16

Dans quelques semaines, la mairie de Grenoble doit voter une mesure si impopulaire.

Mais depuis le début du mandat, c’est peut-être la première fois qu’Eric Piolle fait l’unanimité contre lui. Même l’épisode du burkini à la piscine a laissé certains téléspectateurs indécis.

En annonçant vouloir augmenter les taxes foncières de 25 % en 2023, la plus forte augmentation de la province, afin de faire face à la crise énergétique, le maire écologiste a réveillé son opposition. (Lire la suite sur GrenobleMag)

Ocean-Viking le 15.01.2023 à 21:44

Il est certain que prendre, héberger, nourrir leurs migrants coûte cher…

EricdeLyon le 15.01.2023 à 20:55

l’extrême gauche a toujours été la championne fiscale du monde, allez comprendre

Demandez-lui le 15.01.2023 à 20:42

Demandez-lui combien il a touché en quittant Hewlett Packard ! Et tant qu’on y est, comment la mission a-t-elle été accomplie dans la ville, et pour son ami syndical de Hewlett Packard.

Précisions Ex 15.01.2023 à 20:16

Il s’est échappé de prison dans l’affaire de la Fête des Tuiles, et maintenant il loue tous ceux qui l’ont forcé à…

Belle anticipation de tricheur comme toujours 😉

Continuez avec moi dans votre cœur.

Allez les verts, allez les vers.

Laisser un commentaire

Vers la sortie, vers la sortie

À Lire  Bénéficiez de la loi Pinel avant 2023