Actualités Maître Fabienne SEVE-CHAUSSEE | La loi de Pinel pour…

La loi de Pinel est un outil utile lors d’un financement locatif. Il insiste notamment sur le domaine des impôts qui ne vous est pas facile. Vous éviterez les surprises si vous avez des informations précises sur ce poste. Vous pourrez profiter pleinement de votre projet jusqu’au bout.

Le dispositif Pinel offre des avantages considérables

A noter surtout que la loi Pinel a été votée en 2014 pour remplacer le dispositif Duflot. La note offre divers avantages à l’investisseur locatif, notamment le taux d’imposition. Cette loi abaisse votre impôt sur le revenu à 12 ou 18 %. Cette réduction peut même atteindre 21 % dans certains cas. Il suffit de ne pas dépasser la limite de 63 000 ¤ pour profiter de ce privilège.

Vous pouvez préparer votre retraite en toute sérénité grâce aux investissements que vous faites. Cela est dû à la possibilité de générer des revenus supplémentaires pour chaque loyer payé. Vous disposerez d’un patrimoine immobilier important pendant et à la fin du projet.

Les conditions à respecter pour votre investissement

Vous devez louer un logement neuf pour bénéficier de la défiscalisation Pinel. Le bâtiment doit être âgé d’au moins 2 ans ou en cours d’achèvement. Le bâtiment doit également être A bis, A ou B1 pour bénéficier du dispositif. Ne négligez pas le plafond d’achat de 300 000 ¤. Cela affiche un prix de 5 500 ¤/m².

À Lire  Altamar et Terralpa vont investir 200 millions dans des maisons de luxe en Espagne

Vous devrez également connaître les ressources et les plafonds de loyer que vous respecterez. Enfin, le bâtiment doit être un immeuble à appartements. Vous pouvez toujours demander des conseils en investissement locatif quand vous le souhaitez. Cela vous sera utile pour vérifier votre projet.

Les grands changements sur la loi Pinel en 2023

Des changements importants peuvent être trouvés dans la loi Pinel 2023 dont les suivants :

Quelques conditions d’investissement que vous devrez respecter

Il est nécessaire de respecter le plafond d’investissement pour éviter les problèmes avec les équipements Pinel. Ainsi, le montant total de votre projet ne doit pas dépasser 300 000 ¤/an pour deux maisons. La déduction fiscale ne peut excéder 10 000 ¤ en fonction du montant de votre impôt sur le revenu.

Il est important que vous vous informiez du calcul du loyer avant de commencer à investir. Ici, il vous suffira d’atteindre le multiplicateur de surface effectif et le plafond de loyer dans votre région. Enfin, la maison doit être louée comme unité administrative non meublée.