Agen : premier bilan positif pour le Cube de Passeligne

« La rémunération de ces jeunes est basée sur le mérite. Ils l’ont fait. Cependant, nous avons réalisé que le montant qu’ils allaient gagner n’était pas vraiment leur principale préoccupation. Ils sont clairement plus liés à l’aventure humaine qu’au salaire. Une véritable transmission entre les jeunes a été observée. L’animateur n’était qu’un second appui. C’est une bonne nouvelle! explique Boris Teruel.

C’est le cas d’Alexis Yatsou, un lycéen de 17 ans originaire de Nérac qui avait rejoint le SNU (service national universel) et souhaitait expérimenter l’entrepreneuriat. « J’avais le désir de créer une entreprise ou du moins d’être indépendant. J’ai vraiment apprécié cette expérience. »

Une jeunesse avec de l’ambition

Une jeunesse avec de l’ambition

Super ambiance hier soir au bord du lac Passeligne. La soirée de clôture de cette première saison du Cube s’est terminée vers 23h00.

Clap de fin dans la bonne humeur

Clap de fin dans la bonne humeur

Tout le monde était là ! Le co-président Boris Teruel, Daniel Tel le directeur de l’association MJMLS, les élus des collectivités territoriales, les partenaires… D’autres comme le maire de Passage n’ont pas pu se libérer.

À Lire  CBD, yoga, livres de développement personnel… Le marché du bien-être ne connaît pas la crise

Laisser un commentaire