Air Algérie : une baisse des prix à nouveau demandée

Deux mois après l’annonce, le 19 mai, du nouveau programme de vols pour l’été, la question du prix des billets d’avion pour l’Algérie n’est toujours pas résolue. Des appels sont toujours en cours pour une prochaine révision des prix.

Quelques jours après l’annonce du nouveau programme, Air Algérie a lancé la vente de ses billets sans baisser les prix, ce qui était également le cas pour les autres compagnies desservant le pays. Face à une forte demande, notamment française, les compagnies aériennes n’ont pas eu à baisser les prix pour remplir leurs avions.

Promotions chez Air Algérie : c’est insuffisant !

Promotions chez Air Algérie : c’est insuffisant !

Il a fallu attendre le 5 juillet pour voir enfin Air Algérie annoncer des réductions tarifaires qui dureront jusqu’au 25 juillet et s’appliqueront aux vols internationaux avant mars 2023. Des réductions qui ont relancé la concurrence avec d’autres compagnies aériennes qui n’avaient d’autre choix que de suivre les traces de Air Algérie, ne serait-ce que relativement.

Cependant, même avec ces promotions, les tarifs proposés vers l’Algérie, notamment depuis la France, restent loin des attentes des membres de la communauté d’outre-mer. Ce point vient d’ailleurs d’être à nouveau soulevé, ce lundi 18 juillet, par le député à l’émigration, Abdelouahab Yagoubi.

Vols Algérie : la question de la révision des prix de nouveau soulevée

Vols Algérie : la question de la révision des prix de nouveau soulevée

Le député à l’émigration, Abdelouahab Yagoubi, espère à cet égard que « le gouvernement s’occupera d’abord de l’instruction de révision des prix des billets, que M. le président a demandée il y a quelques mois ».

Le 24 avril, avant même la mise en place du nouveau programme de vols, Tebboune a ordonné une révision des tarifs aériens et maritimes avant la saison estivale. Cependant, à ce jour, aucune décision en ce sens n’a été annoncée officiellement.

Dans le même esprit, dans un post publié sur sa page Facebook, le député a demandé un soutien effectif aux « inquiétudes des Algériens de l’étranger qui attendent toujours un réel soutien aux aspirations légitimes de nos concitoyens ».

Selon lui, les parlementaires, qui ont exprimé à plusieurs reprises cette inquiétude, attendent des réponses à leurs questions « qui sont encore dans les tiroirs des différents départements ministériels ! » « .

Retour des Algériens de l’étranger : des facilitations en vue

Retour des Algériens de l’étranger : des facilitations en vue

Lors du Conseil des ministres tenu dimanche 17 juillet, le président Tebboune a instruit le ministre des Transports « de mobiliser toutes les capacités de l’Etat pour faciliter le retour ou l’arrivée des Algériens de l’étranger ». Les mesures qui leur permettent de « passer la saison estivale dans les meilleures conditions », est-il indiqué dans le communiqué de la présidence.

Entre autres mesures, le chef de l’Etat a ordonné la mise en place d’un « numéro vert et cellule de surveillance et d’écoute », au niveau du cabinet du ministre des transports. Une mesure qui intervient afin de résoudre les problèmes et les obstacles rencontrés par les citoyens lors des vols et des traversées outre-mer vers l’Algérie.

Ces concessions, qui n’étaient pas détaillées dans le communiqué sanctionnant la rencontre, pourraient dans un premier temps porter sur le renforcement du programme de vols estival. La question du prix des billets n’a pas été abordée, ce qui a provoqué des réactions en ce sens.

Laisser un commentaire