Algérie: le code des investissements enfin dépoussiéré

Localité Sonatrach dans le Sahara algérien. © J-F ROLLINGER / ONLY WORLD / France uniquement via AFP

Les nouvelles dispositions très attendues de cette loi, présentées par le ministre de l’Industrie, visent à « concrétiser les engagements du président de la République en matière d’amélioration du climat des investissements et à assurer les conditions appropriées pour libérer l’esprit d’initiative et diversifier l’économie nationale dans le cadre d’une vision globale et stable », indique le communiqué du Conseil des ministres.

Selon une source ministérielle, le texte consacre les principes de liberté d’investissement, de transparence et d’égalité conformément aux dispositions de la Constitution de 2020. Concrètement, les changements devraient « faciliter l’acte d’investir ».

Ainsi, les missions du Conseil national de l’investissement (CNI) sont désormais centrées sur « la proposition, la coordination et l’évaluation de la mise en œuvre des politiques nationales d’investissement ».

Nouvelle agence, nouveaux rôles

Nouvelle agence, nouveaux rôles

L’Agence nationale de développement des investissements (Andi), qui deviendra l’Agence algérienne de promotion des investissements (Aapi), assumera de nouvelles missions : la promotion et l’accompagnement des investissements par la création d’un guichet unique des grands projets et des investissements étrangers, et des guichets décentralisés. pour l’investissement local ; la réduction du délai de traitement des dossiers à un mois ; numérisation des procédures bureaucratiques ; mais aussi l’élargissement du périmètre des garanties de transfert des fonds d’investissement et de leurs recettes pour les investisseurs non-résidents.

Des systèmes d’incitation à l’investissement dans les secteurs prioritaires (agriculture, mines, santé, téléservices, tourisme, etc.) seront mis en place. Toujours dans le souci d’améliorer l’efficacité du système d’investissement, des « sanctions sévères » sont prévues à l’encontre de quiconque entraverait le bon déroulement des transactions financières.

Relancer les investissements étrangers

Le gouvernement espère que ces efforts seront récompensés par des transferts de technologie qui permettront à l’Algérie d’intégrer les chaînes de valeur internationales. En fait, ces changements devraient encourager les investissements étrangers, qui n’ont cessé de diminuer ces dernières années. Les investissements directs étrangers (IDE) en Algérie, après avoir culminé à 2,75 milliards de dollars en 2009, n’ont pas dépassé les 2 milliards de dollars depuis 2012, selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

À Lire  Code promo: L'imprimante 3D Artillery Sidewinder-X2 tombe à seulement 299 €

Au cours de ce même Conseil des ministres, les textes sur les administrations foncières et la liste des bases d’imposition ont également été discutés. Ces informations doivent être mises à la disposition des investisseurs.

Obstacles et limites

Selon un rapport publié par le Center for Business Consideration (Care), ce nouveau code des investissements comporte plusieurs limites. Le groupe de réflexion estime qu’il contient plusieurs mesures opposées. Par exemple, le principe constitutionnel de la liberté d’investissement et le processus de gestion des investissements sont soumis à de nombreuses restrictions administratives qui ne sont pas contestées. De la même manière, Care souligne l’opacité du texte, car en pratique « la plupart des décisions importantes portent sur des textes de transposition, ce qui rend la loi non immédiatement applicable et non stable, car même si la loi ne change pas, les textes de transposition peut changer les termes principaux ».

Autre contradiction : l’absence de réelles garanties pour les entrepreneurs. Afin de créer des incitations aux investissements, la loi vise à « réduire les risques des investissements ». Cependant, dans la dernière version du projet de loi, « l’article 27 place les investisseurs dans une situation risquée s’ils ne parviennent pas à réaliser leur investissement à temps ».

Selon Care, ce code vise à assurer « une imposition simple, saine, égale, applicable à tous sans exception », ce qui n’est pas encore le cas.

Quelles richesses en Algérie ?

L’Algérie produit du fer et de l’acier, des métaux précieux tels que l’or et l’argent, des minéraux industriels tels que la barytine, la bentonite, le ciment, la pierre concassée, le gravier, le gypse, l’hélium, le calcaire, le marbre, les engrais azotés, le phosphate, la pouzzolane, le quartz, le sel et le sable en . ..

L’Algérie est-elle riche ? L’Algérie est un pays riche… au niveau macro. Son PIB est supérieur à celui de pays comme le Portugal, le Danemark, les Émirats arabes unis ou la Hongrie. Le gaz naturel et, dans une moindre mesure, le pétrole ont permis au pays de se désendetter et de constituer des réserves de change.

Comment se porte l économie algérienne ?

L’activité économique s’est contractée de 6% en 2020 et après une légère reprise, la croissance devrait être de 2,9% cette année (la loi de finances table sur 4%) et de 2,7% l’an prochain, selon le Fonds monétaire international. L’économie algérienne ne devrait pas retrouver ses niveaux d’avant la pandémie avant la fin de 2022.

Qui est le pays le plus riche entre le Maroc et l’Algérie ?

Nigeria Elle conserve ainsi sa position de première puissance économique d’Afrique en 2021.

À Lire  BIEN : La Capsule Nice coding school présente sa première promotion - le bulletin économique et politique PACA

Pourquoi l’Algérie n’a pas de dette ?

Pourquoi l'Algérie n'a pas de dette ?

Ces dettes étaient des actifs dans ces pays, mais « l’Algérie n’a rien fait de tout cela. Elle a décidé d’annuler purement et simplement cette dette afin que ces pays puissent avoir leurs ressources pour subvenir à leurs besoins économiques et sociaux », ajoute M. Mekideche.

L’Algérie a-t-elle des dettes ? L’autre donnée sensible est constituée par la dette algérienne. Il représente 50,7% du PIB en 2020. Il devrait passer à 59,2 % du PIB en 2021 et à 65,4 % du PIB en 2022. Les défis et les priorités économiques sont nombreux.

Quel est le seul pays qui n’a pas de dette ?

Selon la source, en 2019, l’Estonie était l’un des pays européens les moins endettés au monde avec un taux d’endettement d’un peu plus de 18,46 % de son produit intérieur brut. La Russie a été cette année encore l’un des pays les moins endettés du monde.

Quel est le pays le moins endetté en Afrique ?

Selon le rapport sur l’évolution de la dette mondiale publié par le Fonds monétaire international (FMI) avec un focus sur le ratio PIB des pays, la République démocratique du Congo est considérée comme le pays le moins endetté d’Afrique.

Quel est le PIB du continent africain ?

Quel est le PIB du continent africain ?

En 2014, le PIB par habitant y était en moyenne de 3 513 dollars (ajusté pour garantir la parité des pouvoirs d’achat), tandis que la moyenne mondiale était de 14 956 dollars par habitant.

Quel est le pays le plus riche du monde par habitant ? Sans surprise, le Luxembourg se classe au premier rang des pays ayant le PIB par habitant le plus élevé pour 2021, soit 126 000 $. L’Irlande occupe la 2e place du podium, devant Singapour (3e).

Quel est le pays le plus riche de l’Afrique en 2021 ?

Selon le Fonds monétaire international, le Nigeria est à nouveau le pays africain le plus riche du monde avec un PIB de 555 milliards de dollars en 2022.

Qui est le pays le plus riche du Maghreb ?

L’Afrique du Sud détient la médaille d’or : Le continent noir compte au total 2 775 personnes ultra-riches avec des petites fortunes de 350 milliards de dollars. Maghrebins.ca est un portail d’information pour la communauté maghrébine au Québec et au Canada.

Pourquoi l’Algérie est le meilleur pays ?

Pourquoi l'Algérie est le meilleur pays ?

Située au cœur du Maghreb, l’Algérie est une destination de voyage privilégiée pour tous ceux qui recherchent l’évasion et la nouveauté. Car oui, entre les dunes du Sahara, la Grande Mosquée ou la chaleur des Berbères, l’Algérie est un pays riche en culture et en belles découvertes !

Quel est le plus beau pays du Maghreb ? Le Royaume du Maroc est souvent désigné comme le plus beau pays du Maghreb. En fait, l’Algérie est le 60e meilleur endroit où vivre dans un classement mondial de 75 pays, dépassant le Maroc et la Tunisie.

Quel est le plus beau pays entre la France et l’Algérie ?

En effet, l’Italie a été élue plus beau pays du monde en 2021 ! Quel est le plus beau pays du Maghreb 2021 ?

Est-ce que l’Algérie est un beau pays ?

Selon Time Magazine, elle figure en tête de liste des meilleures destinations de voyage au monde en 2021.

Sources :