Apollo : l’UE approuve l’acquisition conjointe d’Aedes en Italie

(CercleFinance.com) – La Commission européenne a autorisé l’acquisition du contrôle conjoint d’Aedes SIIQ (Aedes) par VI-BA (VI-BA), Apollo Global Real Estate Management (Apollo) et Hines International Real Estate Holdings (Hines).

Aedes est une société italienne d’investissement immobilier qui détient un portefeuille de 65 propriétés principalement situées dans le nord de l’Italie et utilisées principalement pour le commerce et les bureaux.

Egalement italienne, VI-BA est active dans l’investissement, la construction, le développement, la location et la vente de biens immobiliers.

Apollo est un gestionnaire d’actifs alternatifs mondial basé aux États-Unis.

Enfin, Hines est une société américaine d’investissement, de développement et de gestion immobilière.

La Commission a conclu que l’acquisition envisagée ne poserait pas de problèmes de concurrence, compte tenu de son impact limité sur le marché.

(Pour plus d’informations : Arianna Podesta – Tél. : +32 229 87024 ; Maria Tsoni – Tél. : +32 229 90526)

À ce jour, le seul pays sans capitale est la République de Nauru. Le quartier appelé « Yaren » sert de résidence aux institutions de l’État, mais il n’est pas considéré comme une ville d’environ 600 habitants, c’est-à-dire qu’il n’est pas la capitale.

Est-ce que le Maroc fait partie de l’Union européenne ?

En 1984, le Maroc a demandé son adhésion aux Communautés européennes, qui a été rejetée en octobre 1987 parce que le pays n’est pas européen.

.

Quel est le montant du SMIC en Suisse ?

Notre voisin suisse du canton de Genève a annoncé une augmentation du Smic à partir du 1er janvier d’un montant qui laisse rêveur : 4368 francs suisses bruts, soit environ 4400 euros par mois, bien loin des 1678,95 euros bruts du Smic français.

Quel est le salaire moyen d’un ouvrier en Suisse ?

Quel est le salaire le plus bas en Suisse ? Le salaire minimum moyen en Suisse est de 21 CHF (par heure), soit 20,22 € par heure. Dans ce cas, si ce salarié travaille 8 heures par jour, 20 jours par mois, le salaire le plus bas serait de 3 235,20 € brut par mois.

Quel est le salaire moyen en Suisse ? Un salaire minimum spécifique au secteur est parfois stipulé dans une convention collective de travail sectorielle ou d’entreprise. Le salaire moyen en Suisse était de 6’538 francs en 2018.

Quel est le SMIC en Suisse 2022 ?

« L’inflation en Suisse en septembre 2022 est à 3,3% », précise-t-on, un niveau encore moins prononcé que dans le reste de l’Europe. Ainsi, pour un temps de travail de 42 heures hebdomadaires, les travailleurs au SMIC gagneront 4 368 francs bruts, soit un peu plus de 4 400 euros.

Quel est le salaire minimum en Suisse en 2022. La Suisse est aussi le pays avec le salaire minimum le plus élevé au monde. En effet, un employé du SMIC est payé 23,27 francs suisses de l’heure, soit 23,67€ de l’heure. Afin de suivre l’inflation, le salaire minimum suisse devrait donc augmenter à partir du 1er janvier 2023. Il passera à 24 francs suisses de l’heure.

À Lire  Ce sont les questions que vous devez vous poser avant votre premier investissement locatif

Quel est le salaire net moyen en Suisse ? En 2021, la Suisse était considérée comme le pays avec le salaire moyen le plus élevé au monde. Le salaire annuel moyen y atteint 64 824 €, contre 27 721 € en France par exemple.

Pourquoi le SMIC est plus élevé en Suisse ?

En pratique, les Suisses travaillent environ 42 heures par semaine et bénéficient de 4 semaines de congés payés contre 5 en France. Ces différences expliquent en partie le montant plus élevé du salaire suisse.

Pourquoi les salaires sont-ils plus élevés en Suisse ? Elle est donc bien supérieure à la moyenne des pays de l’Union européenne. Le taux de chômage est de 2,6 % à son plus bas niveau depuis dix ans, ne dépassant jamais 3 %. Mais la Suisse est-elle un véritable eldorado pour les salariés ? Tout d’abord, le coût de la vie est très élevé : nourriture, logement, parking.

Pourquoi la Serbie ne fait pas partie de l’UE ?

Le 3 mai 2006, l’Union européenne a mis fin aux négociations avec la Serbie parce que Ratko Mladić n’avait pas encore été arrêté et que la Serbie n’avait pas rempli son obligation de coopérer pleinement avec le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

La Serbie fait-elle partie de l’OTAN ? En 2009, la Serbie a approuvé son premier programme de partenariat individuel (IPP), qui détermine les priorités de sa coopération avec l’OTAN. Dans son document de présentation envoyé à l’OTAN en septembre 2007, la Serbie a annoncé son intention de devenir un participant actif au Partenariat pour la paix.

La Serbie appartient-elle à l’Union européenne ? Le 1er mars 2012, le Conseil a suivi l’avis de la Commission et la Serbie a reçu le statut de candidat officiel à l’adhésion à l’Union européenne. Grâce à la normalisation des relations du pays avec le Kosovo, la Commission européenne recommande l’ouverture de négociations d’adhésion avec ce pays en 2013.

Pourquoi la Serbie ne fait pas partie de l’OTAN ?

La position de la Serbie est moins claire. Le pays n’est pas membre de l’OTAN (et de plus, il a été bombardé par l’alliance en 1999, lors de la guerre du Kosovo). Cependant, il a demandé à rejoindre l’Union européenne en 2009.

Pourquoi l’OTAN a-t-elle bombardé la Serbie ? L’opération Allied Force de l’OTAN, lancée pour mettre fin à la répression des forces serbes contre les Kosovars albanais par les forces serbes, vient de commencer. Elle devait durer 78 jours et culminer avec le retrait de la présence serbe de la province autonome le 10 juin 1999.

Quand l’OTAN bombarde-t-elle la Serbie ? L’opération Allied Force était une opération militaire de l’OTAN pour le bombardement de cibles serbes pendant la guerre du Kosovo, du 23 mars au 10 juin 1999, après le massacre de Racak.

Pourquoi la Serbie ne fait pas partie de l’UE ?

Le 3 mai 2006, l’Union européenne a mis fin aux négociations avec la Serbie parce que Ratko Mladić n’avait pas encore été arrêté et que la Serbie n’avait pas rempli son obligation de coopérer pleinement avec le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie.

Pourquoi l’OTAN en Serbie ? La Serbie et l’OTAN visent à promouvoir la coopération entre l’OTAN et la Serbie auprès du public. Le Bureau de liaison militaire à Belgrade joue un rôle important dans ce processus. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’OTAN et la Serbie travaillent en étroite coopération.

À Lire  Investir : Marseille, notre quartier préféré...

Pourquoi l’OTAN en Serbie ?

La Serbie et l’OTAN visent à promouvoir la coopération entre l’OTAN et la Serbie auprès du public. Le Bureau de liaison militaire à Belgrade joue un rôle important dans ce processus. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’OTAN et la Serbie travaillent en étroite coopération.

Pourquoi l’OTAN a-t-elle bombardé le Kosovo ? L’OTAN mène une opération de soutien de la paix au Kosovo – Kosovo Force (KFOR) – depuis juin 1999. La KFOR a été créée à la fin de la campagne aérienne de 78 jours de l’OTAN contre le régime de Milosevic pour mettre fin à la violence au Kosovo.

La Serbie fait-elle partie de l’OTAN ? La Serbie ne rejoindra pas l’alliance militaire de l’OTAN et protégera seule son territoire et son espace aérien, a déclaré lundi le président serbe lors de sa campagne de réélection dans la ville de Vranje. « Nous protégerons nos enfants et notre avenir, nous avons assez de soldats.

Pourquoi l’OTAN est intervenu en Serbie ?

L’Alliance est intervenue militairement au début de 1999 pour mettre fin à la répression ethnique au Kosovo, où elle a ensuite déployé des forces de maintien de la paix sous son commandement (KFOR) dans le but de créer les conditions de sécurité et les mesures de sécurité nécessaires et de faciliter la reconstruction.

Quand l’OTAN bombarde-t-elle la Serbie ? L’opération Allied Force est une opération militaire de bombardement de cibles serbes par l’OTAN pendant la guerre au Kosovo. La guerre du Kosovo, l’une des guerres en Yougoslavie, s’est déroulée du 6 mars 1998 au 10 juin 1999 sur le territoire de la République fédérale de Yougoslavie, s’opposant à l’armée yougoslave.A l’Armée de libération du Kosovo (UCK).https://fr.wikipedia.org ⺠wiki ⺠Guerre_du_Kosovo Kosovo – Wikipedia, du 23 mars au 10 juin 1999, après le massacre de Racak.

Pourquoi la Norvège ne fait pas partie de l’Union européenne ?

La Norvège est membre de l’Association européenne de libre-échange (AELE) depuis sa fondation en 1960. Lors de deux référendums en 1972 et 1994, une faible majorité de Norvégiens a rejeté l’entrée de la Norvège dans l’UE.

Quels sont les deux pays susceptibles de rejoindre prochainement l’Union européenne ? Les sept États candidats officiels que sont l’Ukraine et la Moldavie sont candidats officiels depuis juin 2022. Enfin, les négociations d’adhésion avec la Turquie ont commencé le 3 octobre 2005, mais sont suspendues depuis 2019 en raison de la défection d’un régime autoritaire.

Pourquoi la Norvège est-elle un pays riche ? L’économie est encore largement dépendante du secteur primaire : les exportations d’hydrocarbures (gaz et pétrole) représentent plus de la moitié des exportations totales du pays, et pour la première fois le montant des exportations de produits de la mer a dépassé les 10 milliards d’euros en 2019.

Quels sont les pays qui ont quitté l’Union européenne ?

Le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, familièrement appelé « Brexit », a lieu le 31 janvier 2020.

Quel pays d’Europe ne fait pas partie de l’Union européenne ? Quels pays européens ne sont pas membres de l’Union européenne ?

  • Albanie.
  • Andorre.
  • Arménie.
  • Azerbaïdjan.
  • Biélorussie.
  • Bosnie Herzégovine.
  • Géorgie.
  • Islande.

Quels sont les pays qui bien que n’appartenant pas à l’Union européenne ont l’euro comme monnaie officielle ?

Pays non membres de la zone euro

  • Bulgarie.
  • Croatie.
  • République tchèque.
  • Hongrie.
  • Pologne.
  • Roumanie.
  • Suède.

Quels pays ont l’euro ? Les pièces et les billets ont été mis en circulation en 2002 dans 12 pays de l’UE : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal. Aujourd’hui, la zone euro se compose de 19 États membres de l’Union européenne.

Pourquoi le Danemark n’a-t-il pas d’euro ? La monnaie du Danemark est actuellement la couronne danoise, et le pays n’utilise pas l’euro grâce à un opt-out convenu dans le traité d’Edimbourg en 1992. En 2000, le gouvernement a organisé un référendum sur l’éventuelle adoption de l’euro.