Apprenez à quel point il est facile de tailler un hortensia avec ces conseils de jardinage

Vous n’aurez jamais trop d’hortensias dans votre jardin ! Cette magnifique plante aux multiples couleurs et variétés ravissantes est l’une des vedettes de la saison estivale. De plus, la mission de le multiplier est en fait assez agréable et facile. Vous faites partie des jardiniers les plus actifs qui trouvent constamment de bonnes opportunités pour enrichir votre collection de plantes ? Alors cet article est fait pour vous ! Car aujourd’hui on vous explique comment tailler un hortensia dans les moindres détails.

Développez tous les conseils dont vous avez besoin pour apprendre à couper un hortensia

Quand bouturer les hortensias ?

Quand bouturer les hortensias ?

Pour commencer, il est important de choisir le moment idéal pour cette aventure. En principe, il existe deux types de boutures : herbacées (printemps) et ligneuses (hiver).

Pour la plupart des jardiniers, la période printemps-été est idéale pour faire des boutures d’hortensias. C’est à ce moment que la plante pousse rapidement, commence à produire des feuilles et que ses nouvelles tiges durcissent. La propagation avec ce type de tiges est généralement beaucoup plus facile. La raison ? À ce stade, les boutures d’hortensias sont plus sujettes à l’enracinement.

D’autre part, la fin de l’automne et le début de l’hiver sont également de bons moments pour faire des boutures. Cette fois, on parle encore de boutures ligneuses (issues de tiges déjà matures et fermes). En général, ce type de coupe est plus difficile et le processus lui-même plus lent.

Choisir le bon moment pour bouturer les hortensias

Remarque : Les deux méthodes sont possibles. Cependant, la propagation printemps-été est beaucoup plus simple et plus susceptible de réussir. En fait, la plupart des experts recommandent de couper à la fin de l’été. Ainsi, les boutures seront à la fois de la saison en cours mais déjà semi-mûres. Ensuite, ils seront toujours doux mais avec une base boisée. Cela protège les boutures de la pourriture.

Préparations

Préparez-vous à l’avance pour travailler rapidement sans laisser sécher les tiges

Équipement

Pour agir expressément, rien de mieux que de préparer à l’avance tout ce dont vous aurez besoin. En ce sens, les outils que nous utilisons sont les suivants :

Utiliser des outils de jardinage standard pour mener à bien le projet

À Lire  Sommeil : comment l'activité physique aide à mieux dormir

Concernant la méthode de coupe des hortensias, une petite précision s’impose. En tant qu’arbustes à tiges ligneuses, ils sont pris différemment des autres plantes. Par conséquent, les enraciner dans l’eau n’est généralement pas une méthode appropriée et donne rarement de bons résultats. Au lieu de cela, les boutures sont insérées dans des pots remplis de terre. Ceux-ci doivent être conservés dans des conditions favorables.

La méthode pas à pas

Comme expliqué plus haut, il est important de saisir le moment idéal pour augmenter les chances de succès. Il est donc conseillé de travailler tôt le matin. De cette façon, vous bénéficierez d’un environnement frais et humide, avant que la chaleur et le soleil ne prennent le dessus. Les boutures prises tôt le matin se comparent mieux aux tiges qui chauffent et se déshydratent pendant la journée.

Optez pour des tiges nouvelles et saines (issues de la croissance de l’année en cours). Ils sont d’un vert plus clair que les tiges plus âgées. De plus, il privilégie les tiges non florifères mais avec au moins 3 paires de feuilles.

Couper les tiges avec 3 paires de feuilles ou plus

Pour cette étape, vous devez utiliser un sécateur bien aiguisé. Coupez la tige au-dessus du nœud (là où la tige se ramifie). Les nœuds représentent la zone où les nouvelles racines vont se former. En général, chaque coupe doit mesurer environ 10 à 15 cm de long.

La coupe doit mesurer au moins 10 cm de long et contenir au moins trois paires de nœuds

4/ Supprimer les feuilles inutiles

Retirez les paires de feuilles aux nœuds. Ne laissez que l’ensemble de feuilles supérieur. De nouvelles racines se formeront à partir des nœuds dont vous venez de retirer les feuilles.

Supprimez toutes les feuilles superflues pour permettre aux nœuds de s’enraciner

4.1/ Couper les feuilles larges (facultatif, pour les variétés à feuilles larges)

Soit dit en passant, si vous travaillez avec une variété d’hortensias à feuilles larges, vous pouvez également envisager de couper certaines des feuilles restantes au sommet de chaque coupe. De cette façon, la quantité d’eau nécessaire pour soutenir le feuillage est réduite. Cela aide la bouture à développer plus facilement ses racines. Cette étape est applicable aux feuilles d’environ 8 cm ou plus.

À Lire  Apprenez à détruire un tronc d'arbre avec du sel : une pratique pas chère, efficace et écologique !

Si nécessaire, coupez les feuilles restantes en deux (quand elles sont grandes)

Comme nous le comprenons, la méthode de l’eau ne fonctionne pas avec les boutures d’hortensias. Pour cela, les boutures doivent être plantées directement dans le sol.

5.1 À ce stade, la plupart des jardiniers choisissent de traiter d’abord les boutures avec de l’hormone d’enracinement. Il s’agit d’une étape facultative, mais elle peut considérablement améliorer le processus d’enracinement.

5.2 Remplir les récipients (environ 15 cm de large) avec de la terre stérile humide ou un mélange à parts égales de perlite et de tourbe. Évitez les sols riches ou les sols de jardin, car un excès de nutriments peut faire pourrir les boutures.

5.3 À l’aide d’un crayon, faites des trous dans le sol. Laissez environ 5 cm entre les trous. Insérez les boutures, une tige par trou. Le terreau doit couvrir au moins 2 nœuds de la tige. Enfin, couvrez délicatement le sol pour fixer les boutures.

5.4 Pour conserver l’humidité et créer une sorte de mini-serre, recouvrez chaque contenant d’un sac en plastique. Vous pouvez insérer un bâton dans le pot pour éviter que le sac ne touche les feuilles des boutures.

Remarque : Il est très important d’empêcher les boutures de se dessécher avant de les rempoter. Pour cela, vous devez travailler assez rapidement et également à l’abri de la lumière directe du soleil. Habituellement, si vous faites plusieurs coupes, vous pouvez les envelopper dans des serviettes en papier humides, puis les sceller dans un sac en plastique jusqu’à ce que vous puissiez les emballer.

Prenez les boutures d’hortensias dans des pots remplis de terre, pas dans l’eau

Une fois vos boutures bien établies, vous pouvez les repiquer. Toujours en attente de signes de croissance saine et forte ! Ensuite, il vous suffit de les mettre dans des pots plus grands puis dans le jardin (lorsque le temps est déjà favorable).

Assurer un environnement favorable aux coupes

En général, le temps d’enracinement dépend de plusieurs facteurs (température, humidité, etc.). Elle varie généralement de 2 à 4 semaines (ou parfois plus). Afin de tester la progression, vous pouvez étirer une coupe très doucement. Si vous sentez une légère résistance, ce sont les nouvelles racines. Un autre signe que la coupe a eu lieu est l’apparition de nouvelles feuilles.