Assurance dentaire Belgique : quelle offre souscrire ?

Des soins dentaires réguliers sont une des conditions du maintien d’une bonne santé. Malgré l’importance de cet entretien, très peu de Belges consultent un dentiste. En effet, selon les statistiques, seul un adulte sur trois choisit des traitements préventifs. La faible fréquentation des cabinets dentaires, ce qui explique le coût élevé de ces soins. Pour faire face à cette situation, la souscription à une assurance dentaire belge est nécessaire. Mais face à la multitude d’offres sur le marché belge, il faudra être très sélectif. À cet égard, voici les critères précis pour obtenir la meilleure couverture.

Les limites de l’assurance maladie obligatoire

La législation belge oblige tous les citoyens à souscrire une assurance maladie obligatoire. Cependant, il ne garantit pas la couverture de tous les soins médicaux. De plus, les montants proposés sont bien inférieurs aux attentes du patient. De plus, le taux de remboursement pour les adultes est encore réduit. Il faut donc choisir une assurance dentaire en Belgique par exemple. En effet, cette solution complémentaire offre une meilleure solvabilité face aux dépenses de santé.

Les soins couverts par l’assurance dentaire Belgique

Avant de souscrire à une assurance dentaire en Belgique, vous souhaitez absolument savoir quels soins elle peut vous permettre de couvrir partiellement ou totalement.

À Lire  Les retraités écrivent aux élus | SNUipp-FSU 76

Les soins d’orthodontie

La sécurité sociale belge ne prévoit pas de remboursement en cas d’implants, de couronnes ou de bridges. Cependant, ces traitements sont connus pour être très coûteux. L’autre option consiste à souscrire une assurance dentaire en Belgique. Cette option vous permettra de bénéficier d’une couverture jusqu’à 80 %.

Les soins conservateurs

Certains traitements dentaires en cours sont partiellement couverts par la sécurité sociale belge. Ce sont les soins préventifs : détartrage et examens oraux. Les soins curatifs tels que : les extractions dentaires et les traitements des caries font également partie de cette catégorie. En souscrivant à un supplément, vous pouvez bénéficier d’un remboursement jusqu’à 100%.

Les soins de parodontie

Ils impliquent des traitements des gencives et des chirurgies buccales mineures. Vous pouvez bénéficier d’un remboursement jusqu’à 80% des frais liés à ces soins, si vous êtes couvert par l’assurance dentaire belge.

Des critères pour bien choisir son assurance dentaire Belgique

Lors de la recherche d’un contrat d’assurance dentaire en Belgique, vous devez définir des critères de sélection pertinents. Ils sont résumés comme suit.

La réputation de la compagnie

Le respect des promesses fait partie des qualités qui distinguent un assureur sérieux. Pour cela, vérifiez la réputation dans ce domaine de celui à qui vous vous apprêtez à faire confiance. Mais déjà, on sait qu’il existe quelques entreprises de référence sur le marché belge.

Les prestations couvertes

Avant de signer un contrat d’assurance dentaire belge, assurez-vous que les prestations promises répondent à vos besoins. Dans cette optique, quels que soient vos antécédents médicaux, optez pour une offre d’assurance dentaire qui comprend entre autres : détartrage, examens bucco-dentaires, radiographies, traitements des caries, extractions dentaires, couronnes dentaires, petite chirurgie buccale, orthodontie, parodontologie , etc. .

À Lire  En 2021, les Français étaient particulièrement économes en matière de santé

Les exclusions prévues

Tous les contrats d’assurance dentaire en Belgique contiennent des clauses d’exclusion. Celles-ci indiquent les traitements et maladies non couverts par l’offre. Vérifiez ce critère et faites confiance à un assureur qui propose des exclusions raisonnables telles que les soins esthétiques, l’achat de médicaments et les affections dentaires dont vous souffrez, avant de signer le contrat.