Assurance emprunteur : dans quels cas faut-il recourir à la concurrence ?

A partir de ce jeudi 1er septembre, les Français titulaires d’un crédit immobilier pourront à tout moment changer d’assurance de prêt immobilier. Une opération qui peut représenter des milliers d’euros d’économies. Mais attention, tout dépend de votre profil et de votre situation. Voici les critères à prendre en compte pour savoir si vous devez concourir ou non.

A partir de ce jeudi 1er septembre, les conditions pour changer de mutuelle vont s’assouplir considérablement. Les Français qui remboursent un crédit immobilier peuvent désormais revenir à la compétition à tout moment, rapporte BFMTV. Jusqu’à présent, ils ne pouvaient le faire que pendant la première année du prêt et ensuite seulement une fois par an, à la date anniversaire du contrat.

Changer d’assurance prêt : une économie moyenne de 10 000 euros

Changer d'assurance prêt : une économie moyenne de 10 000 euros

Une bonne nouvelle pour les emprunteurs, puisque les assurances représentent une part non négligeable du coût du crédit. Le changement d’assureur permettrait ainsi d’obtenir une économie moyenne de 10 000 euros. Mais l’opération n’est pas toujours recommandée par les spécialistes. Tout dépend de votre situation et de votre profil. BFMTV a demandé au comparateur d’assurance de prêt Magnolia.fr de savoir dans quelles circonstances le changement d’assurance en vaut la peine. Voici les 4 critères à prendre en compte en priorité.

Changer d’assurance emprunteur : les critères à prendre en compte

Changer d'assurance emprunteur : les critères à prendre en compte
À Lire  Est-il judicieux d'investir dans l'immobilier en période d'inflation ?

Laisser un commentaire