Assurance : le délai de carence, c’est quoi exactement ?

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Le délai de carence existe surtout lors du changement d’assurance. En effet, lors d’un changement de contrat d’assurance santé ou auto, les entreprises appliquent généralement un délai de carence. Librement fixé par les compagnies d’assurances, ce délai doit être clairement indiqué dans les clauses de votre contrat. C’est un élément essentiel à prendre en compte pour ne pas se retrouver sans protection plus ou moins longtemps…

Comment fonctionne le délai de carence avec mon assureur ?

Lors de la signature d’un contrat d’assurance, la plupart des garanties sont soumises à un délai de grâce. Il correspond à une période qui commence à la signature du contrat pour un temps donné.

Les compagnies d’assurances sont libres de fixer ce délai d’attente. Il est donc important de bien se renseigner à l’avance pour éviter les mauvaises surprises. Pendant cette période d’attente, l’assuré n’est pas couvert par l’assurance soins et indemnisation selon les garanties concernées.

En général, les compagnies d’assurance utilisent les délais de carence pour se prémunir contre la signature d’un contrat par des assurés dans le seul but de bénéficier d’une bonne couverture pour des blessures ou des soins qu’ils connaissent déjà.

À Lire  Polyhandicap : bientôt un cursus en arts libéraux ?

Quelle est la durée moyenne du délai de carence ?

Les compagnies d’assurances et mutuelles fixent librement leur délai de carence. Néanmoins, globalement on retrouve les mêmes temps.

Le délai de carence en assurance santé

En général, les délais d’attente pour l’assurance maladie sont de l’ordre de 1 à 3 mois pour les soins courants, 9 mois pour la maternité et 1 an pour les soins dentaires et auditifs (surtout les soins les plus chers).

Le délai de carence en assurance auto

Selon la compagnie d’assurance, des délais d’attente s’appliquent pour différentes garanties. Soit le délai est identique, soit il est propre à chaque formule et option. Dans la plupart des cas, il y a un temps d’attente total compris entre 1 et 3 mois. En revanche, la responsabilité civile (également appelée assurance responsabilité civile) intervient immédiatement car elle protège des dommages causés aux tiers.

Peut-on éviter le délai de carence ?

Dans certains cas, il est possible de négocier votre délai de carence. Concernant les mutuelles, elles peuvent annuler le délai si :

Concernant les assurances auto et moto, vous pouvez directement souscrire un contrat sans délai de carence. Cependant, une majoration de la prime d’assurance peut être appliquée. Ceci s’applique aux délais d’attente globaux, qui couvrent l’ensemble du contrat.

Pour les différents délais au titre des garanties, vous ne pouvez négocier une réduction de ce délai que sur certaines garanties. Dans tous les cas, la meilleure façon d’ajuster son contrat est de mettre en concurrence les différents organismes avec un comparatif des polices d’assurance. N’hésitez pas à faire plusieurs offres (entièrement gratuites en ligne) pour comparer les différentes offres du marché. C’est un gain de temps précieux et vous pouvez choisir selon plusieurs critères.

À Lire  Remboursement fauteuil roulant : la roue des ennuis ?

Ne pas confondre carence et franchise

Attention à ne pas confondre manque et honnêteté. Le délai de grâce indique un temps défini pendant lequel la garantie en question ne peut pas être utilisée. Passé ce délai, l’assuré jouit de l’intégralité de ses droits.

La franchise, quant à elle, porte sur une période qui commence au moment où le dommage ou le traitement se produit. Selon la garantie en question, le délai de grâce est compris entre 1 mois et 6 mois.

>> Cliquez ici pour comparer les assurances auto et choisir celle qui convient le mieux à votre situation

Ce qu’il faut retenir sur le délai de carence en assurance

Concrètement, le délai de carence désigne une période de latence pendant laquelle l’assuré n’est pas couvert par les garanties en question. Ce délai commence le premier jour de la signature du contrat d’assurance maladie ou d’assurance auto et varie entre 1 mois et 12 mois. L’annulation de cette période est possible sous certaines conditions ou après négociation avec la compagnie d’assurance.

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les tarifs sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter le Guide Le Parisien