Assurance maladie complémentaire : la couverture des mineurs éligibles sera prolongée jusqu’à l’âge de 28 ans

Le 20 septembre 2022, à la suite d’une réunion entre le ministère de l’Économie et les principales fédérations d’assureurs – France Assureurs (anciennement FFA), le Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP) et la Mutualité française (FNMF) – des engagements ont été organisés. fait avant la crise pour protéger le pouvoir d’achat des Français.

Ces mesures, qui s’inscrivent dans un « paquet anti-inflation », ont été présentées lors d’un point presse par Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, et Florence Lustman, présidente des Assureurs de France.

Ainsi, les jeunes qui sont liés au contrat de complémentaire santé de leurs parents en tant qu’héritiers (si le contrat prévoit la garde d’héritiers) bénéficieront désormais d’une extension de leur couverture jusqu’à 28 ans, contre 25 ans. momentanément.

Alors que cette mesure a été annoncée au niveau fédéral et que tous les bénéficiaires d’un contrat santé sont concernés, les assureurs ont pris des mesures supplémentaires pour certains de leurs assurés, comme une prime sur leurs primes d’assurance. Assurance maladie lors du renouvellement annuel du contrat, voire portabilité des droits santé pendant au moins un an pour les jeunes allocataires qui viennent de terminer leurs études.

D’autres engagements individuels des assureurs devraient suivre prochainement.

À Lire  Congrès 2022 : Congrès citoyen - Les engagements de la Mutualité française

Laisser un commentaire