Aux États-Unis, les entreprises de CBD peuvent désormais…

Les équipes de la Major League Baseball (MLB), la plus grande ligue de baseball américaine, sont désormais autorisées à être sponsorisées par les marques CBD.

Les responsables de la MLB ont déclaré aux dirigeants de l’équipe marketing lors d’une conférence téléphonique cette semaine que les sociétés CBD sont désormais une « catégorie approuvée », tant qu’elles peuvent prouver que les produits sont certifiés par l’agence de réglementation NSF et que les niveaux de THC sont dans les limites de contrôle.

Jusqu’à présent, seul l’Ultimate Fighting Championship (UFC), qui est au niveau pro, est autorisé à être soutenu par des produits CBD, d’autres équipes sportives ont encore peur d’entrer en contact avec le cannabis.

En mars 2021, l’UFC a annoncé un partenariat de cinq ans avec Love Hemp Group, un fournisseur mondial de produits à base de CBD et de chanvre.

Le directeur des revenus de la MLB, Noah Garden, aurait déclaré que la ligue surveillait le CBD depuis longtemps et que trois à cinq souches étaient en train d’essayer d’obtenir la certification NSF.

Les marques CBD qui concluent des accords avec les équipes MLB ou avec la ligue elle-même pourront, selon les règles régissant la publicité sportive, diffuser des publicités lors des retransmissions des matchs MLB.

D’autres athlètes américains ont déjà pris le train en marche du CBD, notamment le golfeur Bubba Watson, la joueuse de football Megan Rapinoe et l’ancienne star de la NFL Rob Gronkowski.

La MLB a retiré le cannabis de sa liste de substances interdites en décembre 2019, l’idée étant de traiter le cannabis comme de l’alcool.

À Lire  juré. Contrôle de la conduite : CBD, amende et controverse

Aurélien a fondé Newsweed en 2015. Très intéressé par le droit international et les différents marchés du cannabis, il possède également une connaissance approfondie de la plante et de ses usages.