Avec 1,2 million de filtres énergétiques recensés, le parc immobilier francilien bientôt sous haute pression ?

Les dernières données de l’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE) font état de 1 255 420 passoires énergétiques en Île-de-France, dont près de 385 000 dans la capitale. Autant de biens qui devront progressivement sortir du parc locatif si les propriétaires ne réalisent pas de travaux de rénovation.

Logements vacants, loyers élevés, prix d’achat de plus de 10 000 euros le mètre carré à Paris… La tension immobilière est forte en Île-de-France. Et c’est un problème existant, s’ajouteront progressivement des restrictions sur la location de passoires énergétiques.

À Lire  Forte baisse des investissements en immobilier d'entreprise au 4T 2022