Bitcoin (BTC) : Cet actif dont on ne veut plus se séparer ?

HODL, qui consiste à acheter et à détenir des actifs, est une pratique très courante dans le monde de la crypto-monnaie. Dans ce contexte de marché baissier, de plus en plus de conseillers en investissement en parlent afin d’éviter toute perte liée à la volatilité du bitcoin. A voir les statistiques récentes, ces experts ont été entendus.

62 % des détenteurs n’ont pas vendu du bitcoin

62 % des détenteurs n’ont pas vendu du bitcoin

Selon Finbold, 62% des détenteurs de bitcoins ont choisi « HODL » depuis plus d’un an. La situation actuelle du marché les aurait certainement poussés à conserver leurs avoirs en BTC afin d’éviter toute forme de dévaluation en dehors des portefeuilles.

Aussi, il a été mentionné que 32% des investisseurs en bitcoins vendent leurs actifs entre 1 mois et un an. Ces données sont prises le 1er septembre par TipRanks.

Selon ces statistiques, il y a une diminution de la pression vendeuse du bitcoin au niveau des investisseurs. D’ailleurs, un hodler digne de ce nom sait ignorer, voire surmonter, tout cela.

Car les doutes conduisent souvent un investisseur à vendre au plus bas. Quelque chose que Changpeng Zhao (CZ) a déconseillé récemment.

Ils devraient s’éloigner du stress des investisseurs qui ont décidé de garder leurs bitcoins dans leur portefeuille.

Les pressions sont pourtant là

Les pressions sont pourtant là

En effet, le déclin apporte avec lui de nombreux éléments qui attiseraient des vents indésirables.

Récemment, le prix du bitcoin a chuté en raison de l’annonce par Jerome Powell d’une hausse des taux d’intérêt de la FED. La reine des crypto-monnaies a perdu son éclat juste après sa déclaration.

À Lire  Coinbase (COIN) : Comment la fusion affectera-t-elle vos investissements cryptographiques ?

Il convient également de noter que les propos de John Williams, président de la direction de la Federal Reserve Bank de New York, ainsi que les propos du gouverneur de la Banque d’Estonie sur l’impuissance des banques centrales face à l’inflation ont également été reçu. effet sur le bitcoin.

J. Williams affirmait de temps à autre qu’il était « nécessaire de ramener les taux d’intérêt réels… au-dessus de zéro ».

Pour Madis Müller, il faut assurer que les « 75 points de base [font] partie des options pour septembre étant donné que les perspectives d’inflation ne se sont pas améliorées. »

Cependant, la hausse des taux d’intérêt coïncide avec la récession. Et cela affectera certainement les actifs volatils comme le bitcoin. Les actions américaines ne sont pas non plus épargnées. Dans tout cela, le hodl reste la meilleure option, car le bull run n’est pas loin du tout.

Recevez un résumé de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les effets se feront sentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, envers et contre tout, je me dis que j’y suis pour quelque chose.

Laisser un commentaire