Bitcoin (BTC) : La meilleure solution pour faire face à la crise ?

Bitcoin est une valeur limitée de 21 millions de pièces. Cette crypto-monnaie a le potentiel de devenir une nouvelle monnaie ou un nouveau taux de change, surtout si le système économique actuel est encore fragile. Bitcoin remplacera bientôt le système économique et monétaire actuel. C’est ce message que la sénatrice américaine Cynthia Lummis semble partager dans son tweet.

Plan A : l’USD, le système économique et monétaire actuels

Plan A : l’USD, le système économique et monétaire actuels

Chaque gouvernement fait de son mieux pour faire face à la crise actuelle. A chacun sa stratégie. Cependant, ils ont un point commun : la plupart veulent maintenir le système économique et monétaire actuel. Le résultat : l’inflation (comme au Sri Lanka et au Venezuela).

Selon la sénatrice du Wyoming Cynthia Lummis, cette inflation pourrait également affecter les États-Unis si des mesures ne sont pas prises pour améliorer les méthodes de dépenses du gouvernement américain. Les sénateurs craignent que le dollar américain continue de perdre de la valeur. De plus, le système économique actuel est déjà fragile.

Cynthia Lummis : la reine de la cryptomonnaie

Cynthia Lummis : la reine de la cryptomonnaie

Au Sénat, Cynthia Lummis a été surnommée la « reine de la crypto ». Tout le monde connaît son intérêt pour les crypto-monnaies, en particulier le bitcoin. Ce sénateur américain a en effet été le premier membre du Sénat américain à déclarer détenir une grande quantité de bitcoins. Il est également très connu pour ses efforts visant à créer un cadre réglementaire pour le marché de la cryptographie.

À Lire  Celsius dépensera 46 millions de dollars par mois, les consultants étant la plus grosse dépense

Avec la sénatrice Kristen Gillibrand, il a mis en œuvre la loi sur l’innovation financière responsable. L’objectif de ce projet de loi est de fournir un cadre clair et légal autour des crypto-monnaies. Concrètement, ce projet de loi confie la régularisation des cryptomonnaies à la CFTC (Commodity Futures Trading Commission). C’est le régulateur financier américain du marché des produits dérivés. Celle-ci donne plutôt ce pouvoir à la SEC (Securities and Exchange Commission), l’agence fédérale américaine de régulation et de contrôle des marchés financiers.

Plan B : le bitcoin

Plan B : le bitcoin

Sur le compte Twitter de bitcoin Magazine, le sénateur américain a expliqué : « L’une des raisons pour lesquelles je me suis intéressé au bitcoin en tant qu’actif que les États-Unis devraient défendre est que j’avais peur que le dollar américain perde de la valeur avec le temps. »

Pour ce sénateur, le bitcoin pourrait bientôt devenir un plan A si la situation actuelle perdure. Cela signifie que le bitcoin a le potentiel de devenir une nouvelle monnaie ou un nouveau taux de change.

Il est tout à fait possible (et faisable) d’adopter le bitcoin (BTC) comme monnaie officielle. C’est notamment le cas au Salvador. Si nous voulons inverser le cours de l’économie américaine, cette étape viendra évidemment avec beaucoup de conditions et une préparation minimale.

Recevez les dernières nouvelles dans le monde de la crypto-monnaie en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidien et hebdomadaire afin de ne rien manquer de l’important Cointribune !

Je m’appelle Ariela et j’ai 31 ans. Je travaille dans la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n’ai découvert le trading et les crypto-monnaies qu’il y a quelques années. Mais c’est un univers très intéressant pour moi. Et les sujets abordés dans la plateforme me permettent d’en savoir plus. Chanteur à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !

À Lire  Surfin' Bitcoin 2022 : StackinSat dévoile le programme définitif !

Laisser un commentaire