Bitcoin (BTC) pour produire de l’énergie renouvelable ?

La plupart des écologistes voient la crypto-monnaie d’un mauvais œil. Ils pointent notamment du doigt le Bitcoin, qui occasionne une consommation énergétique importante avec son minage ainsi que la sécurité de ses transactions.

Bonnes nouvelles! On peut voir ce problème sous un autre angle. Il est en effet possible de percevoir le Bitcoin comme un levier pour accélérer la transition vers les énergies renouvelables. Une consommation d’énergie excessive associée aux crypto-monnaies (comme le Bitcoin) peut stimuler l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables. C’est également l’avis du PDG d’ERCOT, précisant que «  Bitcoin est une excellente opportunité pour la production d’énergie renouvelable  ».

Mots du PDG de Texas Power Grid Leader.

La problématique : le BTC est très énergivore

Comme d’autres grands pays du monde, l’Amérique multiplie les efforts pour passer aux énergies renouvelables. Sa stratégie : réduire au maximum les émissions de carbone et éliminer les énergies fossiles. Un tel projet s’accompagne souvent de diverses mesures visant à réduire la consommation d’énergie tant au niveau des ménages que des entreprises.

La réalité est tout autre. L’Amérique doit vraiment faire face aux demandes énergétiques excessives des crypto-monnaies, y compris Bitcoin. En raison de l’exploitation minière et de la sécurité du réseau, Bitcoin est très énergivore.

Et avec le nombre croissant d’utilisateurs de Bitcoin, cette demande ne fera que croître. Comme on peut le lire dans cet article, cette demande peut atteindre 6 GW en juin 2023 si l’on sépare l’état du Texas. Une demande qui ne peut être satisfaite que par un nouveau réseau électrique.

La solution : collaboration entre les mineurs Bitcoin et l’Ercot

La solution : collaboration entre les mineurs Bitcoin et l’Ercot

Selon Bloomberg, le PDG par intérim d’Ercot, Brad John, a laissé entendre en avril que l’État du Texas travaillait avec des mineurs pour préparer le réseau à gérer 25 gigawatts de la demande énergétique de la crypto-monnaie.

À Lire  "Le prix d'Ethereum (ETH) pourrait tomber en dessous de 1000 $", si cela se produit (et

Pour leur part, les mineurs de crypto-monnaie se disent prêts à aider à stabiliser le réseau électrique du Texas. Pour ce faire, ils proposent d’injecter l’énergie excédentaire produite par les parcs éoliens et les parcs solaires pendant la journée. Lorsque la demande est la plus élevée et qu’il n’y a plus d’énergie excédentaire, le système s’éteint.

La coopération est tout à fait possible si l’on revient sur ce qui s’est passé lors de la grande chaleur de cet été. Lorsque la demande d’électricité a atteint son maximum, la plupart des mineurs ont en effet cessé leurs activités pour faire face à la canicule.

Sur la base de la demande croissante d’énergie nécessaire aux mineurs de crypto-monnaie comme Bitcoin, le réseau Ercot devrait trouver une solution. Techniquement, il est quasiment impossible de répondre à cette demande autrement qu’en créant un nouveau réseau énergétique. Mais travailler avec des mineurs peut être une solution permanente.

Obtenez un résumé des nouveautés dans le monde des crypto-monnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidien et hebdomadaire afin de ne rien manquer d’important de Cointribune !

Je m’appelle Ariela et j’ai 31 ans. Je travaille dans le domaine de la rédaction web depuis 7 ans. Je n’ai découvert le trading et les crypto-monnaies qu’il y a quelques années. Mais c’est un univers qui m’intéresse beaucoup. Et les sujets abordés par la plateforme me permettent d’en savoir plus. Dans mes temps libres je chante, et j’ai aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !

Laisser un commentaire