Bitcoin : rien ne va plus entre Michael Saylor et Peter Schiff sur Twitter

L’affrontement entre le partisan inconditionnel du bitcoin Michael Saylor et l’anti-crypto franc Peter Schiff a fait sensation cette semaine sur Twitter. Ce dernier a déclaré via un tweet que les États-Unis La Securities and Exchange Commission (SEC) devrait concentrer ses énergies sur les vrais fraudeurs en taquant Michael Saylor, qui n’a pas tardé à riposter avec la même ferveur. On vous explique tout sur cette prise de bec.

Première mi-temps : Peter Schiff attaque

Tout a commencé par un tweet de Peter Schiff sur la décision du régulateur américain des marchés financiers (SEC) d’infliger une amende de 1,26 million de dollars à la reine des influenceurs Kim Kardashian.

Pour rappel, la star de télé-réalité avait été accusée de promouvoir illégalement la cryptographie, plus précisément sur les jetons EthereumMax (EMAX).

Schiff a donc cru bon d’indexer l’ancien PDG de Microstrategy, ardent défenseur du bitcoin en indiquant qu’il a bien plus à gagner à pomper la crypto. De plus, CNBC a également pris un coup sur son rang lorsque Schiff l’a impliqué pour son paiement de millions de dollars à des sociétés de crypto-monnaie à des fins publicitaires.

Deuxième mi-temps : Saylor, le Captain Bitcoin contre-attaque

La réponse de Saylor a été rapide. De plus, il a souligné la qualité du bitcoin en tant que marchandise et non en tant qu’actif. De son côté, sa publicité est similaire à celle d’autres biens comme le fer ou le granit. De plus, le réseau bitcoin apporte des avantages utilitaires au même titre que la télévision ou Internet.

À Lire  Ripple (XRP) maintenant un bon investissement ?

Cependant, ce n’est pas la première fois que Peter Schiff s’en prend à Michael Saylor. L’année dernière, Schiff a qualifié Taylor de fou pour ses actes de désespoir visant à empêcher le bitcoin de s’effondrer.

Match nul entre Saylor et Schiff ?

Il n’en a pas fallu beaucoup pour que la Twittersphere s’anime autour de ce clash. Ainsi, c’est surtout l’hypocrisie dont fait preuve Peter Schiff qui est dénoncée. En effet, l’économiste ne cache pas son parti pris pour l’or, qu’il vante auprès de ses 829 500 followers.

Ce clash n’est qu’un aperçu du débat actuel entre l’or et le bitcoin. À cet égard, Schiff illustre les positions de l’arrière-garde face à l’adoption de plus en plus courante de la cryptographie.

Au grand dam de Schiff, le bitcoin est en fait légalement reconnu comme une marchandise par la SEC. De ce fait, son avis n’enlève rien au caractère légal donné au bitcoin. Cependant, dans un contexte de marché baissier, il n’est pas surprenant de voir les anti-bitcoins afficher leur scepticisme. Cependant, Bitcoin peut toujours compter sur d’ardents défenseurs comme Saylor. Il y a aussi quelque chose qui nous dit que nous n’avons pas fini de regarder ces deux-là se rencontrer à travers des tweets.

Recevez un aperçu de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

En tant que professionnel de la finance, je considère la blockchain comme une véritable révolution grâce à toutes ses innovations qui ont un impact mondial. C’est avec passion que je participe à cette nouvelle ère numérique à travers mes articles.

À Lire  Bitcoin (BTC) : Nassim Nicholas Taleb a tort