Bricks.co, la startup de l’immobilier, lève 13 millions d’euros

Bricks.co démocratise l’investissement immobilier et participe à sa levée de fonds. Comment? Permettre aux particuliers d’investir dès 10 euros aux côtés de business angels et d’investisseurs atypiques comme Tony Parker !

Bricks.co, startup française lancée en 2021, vient de lever 13 millions d’euros, dont une partie réalisée par des particuliers, ce qui en fait l’un des ajouts les plus intéressants. Bricks est orienté BtoC, il semblait donc logique au fondateur Cédric O’Neill de proposer aux consommateurs (particuliers) de participer à des levées de fonds. Ils peuvent ainsi participer durablement au développement d’une start-up française.

Comment fonctionne Bricks.co ?

Tout est parti d’un constat assez simple : l’accès aux placements s’est beaucoup plus démocratisé ces dernières années. Cette démocratisation a eu lieu dans le marché boursier et la crypto-monnaie. Les investissements immobiliers, en revanche, sont restés assez compliqués et fermés aux particuliers. En effet, c’est un investissement qui demande du temps avec de nombreuses contraintes légales. C’est là que Bricks.co innove complètement en simplifiant cet investissement. Bricks.co vous propose d’acheter des unités d’immeubles, à partir de 10 € et de vous rémunérer avec les loyers perçus en fonction de votre participation à l’immeuble. ROI de Bricks.co ? Retournez 10 % ! Bricks.co gardera les bâtiments sous gestion pendant 7 à 10 ans, puis les revendra. Les investisseurs dans l’immeuble en question perçoivent une plus-value égale à leur participation dans l’immeuble. Chaque investisseur est libre de revendre sa part avant la revente de l’immeuble, à condition bien sûr qu’il trouve un acquéreur. Sachez également qu’il est possible de choisir l’immeuble dans lequel vous souhaitez investir (et donc la ville, le quartier dans lequel il se situe, etc.).

À Lire  Les 5 questions à se poser avant d'investir dans l'immobilier sur le métaverse

Qui est le fondateur de Bricks.co ?

Il s’agit de Cédric O’Neill, qui a étudié à l’Université de Montpellier puis à HEC dans le cadre d’un programme TechShare de 6 mois. Il a été lancé en 2021 avec Bricks.co, après avoir lancé HomeTop.fr en 2017 sans le succès escompté. Bricks.co compte aujourd’hui 45 collaborateurs qui rassemblent des profils immobiliers pour dénicher des pépites immobilières dans lesquelles investir et obtenir les meilleurs rendements, ainsi que des profils techniques pour développer l’architecture de Bricks.co.

Cliquez ici pour plus d’informations sur la propriété.

Qui sont les participants de cette levée de fonds et les investisseurs ?

Les données sur cette collecte de fonds sont très intéressantes. L’âge moyen des investisseurs est inférieur à 30 ans (80% des investisseurs ont en réalité moins de 30 ans), la mise moyenne est de 500 €. Cette volonté de démocratisation de l’investissement immobilier privé est donc une vraie réussite de ce point de vue. Le profil type de ces jeunes est une personne qui n’a pas la capacité de contracter un emprunt (soit en raison d’une insuffisance financière, soit d’un emprunt déjà contracté).

A noter également la participation quelque peu surprenante du plus grand basketteur français, Tony Parker, au capital de Bricks.co, qui rend là encore cette levée de fonds atypique. Il a également investi dans un complexe hôtelier, preuve de son intérêt pour l’immobilier !

Pour explorer l’immobilier Metaverse, c’est ici.

Quels sont les objectifs de cette levée de fonds ?

Les 13 millions d’euros récoltés permettront à Bricks.co de s’implanter à l’étranger, plus précisément en Allemagne, fort de son succès en France. L’idée est d’offrir aux Allemands au pouvoir d’achat libre la possibilité d’investir dans l’immobilier au Portugal, où la rentabilité est plus attractive qu’en Allemagne.

À Lire  La Chine : un géant économique vulnérable