Canada : Dégustez des bonbons tout en travaillant au téléphone pour un salaire annuel de 100 000 $

Canada : Dégustez des bonbons tout en travaillant au téléphone pour un salaire annuel de 100 000 $

Canada: Goûter des bonbons en télétravail pour un salaire annuel de 100’000 dollars 

Canada: Goûter des bonbons en télétravail pour un salaire annuel de 100’000 dollars 

L’offre, affichée par un magasin de bonbons, est ouverte à toute personne vivant en Amérique du Nord âgée de 5 ans ou plus.

Le poste demande une « passion pour les sucreries ».

Dégustez plus de 3 500 bonbons par mois pour un salaire annuel de 100 000 dollars canadiens (environ 74 000 francs suisses), le tout provenant de son héritage. Voici une offre d’emploi intéressante de Candy Funhouse, un magasin de bonbons en ligne canadien, qui est à la recherche d’un nouveau « Directeur général des marchandises ».

Avoir «des papilles en or»

Avoir «des papilles en or»

Le poste consiste à « mener la politique de la « Funhouse » de l’alimentation » et à diriger « les trois « bonbonlogues » qui existent déjà. Vanessa Janakijevski-Rebelo, porte-parole de Candy Funhouse, a déclaré à l’AFP qu' »au début de l’année dernière, nous recherchions des bonbonlogues, avec des saveurs originales ». « Nous sommes maintenant à la recherche d’un(e) Gérant(e) d’Épicerie Senior, qui saura diriger avec soin nos amateurs de bonbons ! »

Le lauréat aura de nombreuses responsabilités, telles que la validation de nouveaux produits sous le label « DGC (Directeur Général des Confiseries) », l’organisation de « conseils alimentaires » ou encore le poste de « chef dégustateur ». Sans parler de soutenir « tout le plaisir » dans l’entreprise.

L’offre est ouverte à toute personne vivant en Amérique du Nord âgée de 5 ans ou plus. Il faut, bien sûr, avoir un « goût doré » et une « envie de sucreries », détermine l’offre d’emploi.

À Lire  Pouvez-vous télétravailler depuis votre résidence secondaire ?

Plus de 100’000 candidatures

Plus de 100’000 candidatures

Candy Funhouse dit avoir déjà reçu plus de 100 000 candidatures en deux semaines. « La plupart sont des adultes, mais environ 25% sont des enfants », a déclaré le porte-parole.

Sur les réseaux sociaux, la publicité rencontre un énorme succès auprès des internautes de tout âge. Un internaute américain, Matthew Crooks, a montré sur Twitter que sa fille de 8 ans avait postulé, et a même créé son profil LinkedIn pour l’occasion. « @candyfunhouseca a officiellement postulé. Merci de l’avoir aidée à découvrir le travail et l’importance d’un CV solide, même si elle n’a que 8 ans », a-t-il écrit. Une fois sélectionnée, la stagiaire aura un avant-goût de stage » et de Bien sûr, il bénéficiera d’une assurance dentaire complète.