CBD et enjeux de santé publique en France

Le CBD : une réponse pertinente face à trois problèmes de santé publique français

Extrait de la plante de chanvre, dont les espèces Cannabis L. Sativa ou Cannabis Indica, le cannabidiol ou CBD a toujours souffert d’une image controversée. Tour à tour associé au cannabis récréatif, à l’effet high et autres effets destructeurs des substances illicites sur la santé, le CBD est pourtant une molécule pleine de vertus et sans effets psychotropes. Dans la plante de chanvre, c’est une autre molécule, en l’occurrence le THC, qui « fait planer » et altère les fonctions cognitives.

Intégrant progressivement la pharmacopée française grâce à la stimulation des études scientifiques, le CBD apporte une réponse appropriée à trois problèmes de santé publique français : l’insomnie, l’agitation chronique et l’addiction aux opiacés.

Des vertus apaisantes, anti-inflammatoires et antalgiques

En France, seuls les produits CBD avec un taux de THC nul (0,2%) sont autorisés. Pour l’agent, c’est la garantie d’un produit sans aucun effet psychotrope. En bref, l’huile, les fleurs et les aliments au CBD vous permettent de profiter de tous les bienfaits de la plante de chanvre sans les effets secondaires. Et les Français sont vaincus ! Selon les statistiques de l’Interprofession des Métiers du Chanvre, le média LSA Conso, la France compte environ 7 millions de consommateurs réguliers ou occasionnels de produits CBD.

À Lire  7 conseils pour favoriser le bien-être au travail

Ils vantent les vertus apaisantes et relaxantes, les propriétés anti-inflammatoires et les effets analgésiques du cannabidiol et des autres « bons » cannabinoïdes du chanvre pour améliorer leur qualité de vie.

CBD : les raisons d’un engouement

Si le cannabidiol et d’autres extraits de la plante de chanvre ont trouvé leur public en France, c’est parce qu’ils offrent une solution appropriée et naturelle à trois problèmes majeurs de santé publique.

#1 Les Français et le manque de sommeil

Les autorités sanitaires françaises attirent régulièrement l’attention du public français sur les effets de la privation de sommeil. Selon le baromètre de Santé publique France, nous aurions perdu une heure et demie de sommeil chaque nuit en 50 ans. Nos nuits ne durent que 6h30 en moyenne, ce qui est moins que les recommandations des professionnels de santé. Les conséquences sont nombreuses : troubles de l’humeur, fatigue chronique, maux de tête, hypersomnie… mais aussi une augmentation du risque de développer une maladie cardiaque ou un diabète.

En se liant aux récepteurs « CB 1 » et « CB 2 » de notre système endocannabinoïde, le CBD favorise un sommeil rapide et élimine les symptômes du sommeil paradoxal, y compris les conversations nocturnes (parler pendant le sommeil), les spasmes musculaires et les réveils soudains, comme le montre ce étudier.

#2 Les Français et le stress

Selon un sondage réalisé par OpinionWay, 9 Français sur 10 se disent stressés, et 61% estiment qu’ils « souvent s’inquiètent ». Aussi, 40% expliquent que leur niveau de stress a augmenté au cours des trois dernières années, avec trois principaux résultats :

À Lire  Cœur brisé : 5 postures de yoga pour retrouver confiance en soi

Une étude menée sur 13 patients adultes souffrant d’anxiété et d’insomnie a examiné l’efficacité de l’huile de CBD. Résultats : L’anxiété générale a été réduite chez 79,2 % des participants, avec un effet bénéfique sur la qualité du sommeil chez les deux tiers d’entre eux.

#3 Les Français et l’addiction aux opioïdes

Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la prescription d’opioïdes (médicaments antalgiques) a bondi de 150 % entre 2006 et 2017. Dans le même temps, un certain nombre d’hospitalisations ont été liées à la surconsommation de ces médicaments. augmenté de 167 % entre 2000 et 2017, tout comme le nombre de décès liés à ces puissants antidouleurs (+ 146 % sur la même période). Selon L’Assurance Maladie, un Français meurt toutes les 42 heures d’une overdose d’opioïdes.

En raison de ses propriétés analgésiques naturelles, le CBD peut être une alternative sûre aux médicaments opioïdes dans certains contextes, en particulier dans le traitement des douleurs musculaires, articulaires et digestives. Des recherches sont en cours sous l’égide du ministère de la Santé pour confirmer cette utilisation.