CBD : risques et bénéfices… ce qu’il faut savoir avant de succomber à la tendance

De plus en plus populaire en France, le CBD continue de faire l’objet de débats médicaux. Il est connu pour ses nombreux bienfaits, mais doit être consommé avec prudence.

Que ce soit dans l’huile, la tisane, les cosmétiques, les compléments alimentaires ou les liquides pour e-cigarette, le CBD a trouvé sa place dans de nombreux produits du quotidien. Environ un Français sur dix en consomme désormais. Un chiffre qui s’élève à 16% à l’échelle européenne. Ses promoteurs soulignent de nombreux avantages, mais d’autres voix mettent en garde contre une utilisation incontrôlée. Le CBD ou cannabidiol est un composant du chanvre. Mais contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), il ne produit pas d’effets euphorisants. Par conséquent, les produits au CBD, qui contiennent des traces de THC, ne doivent pas être confondus avec ce qu’on appelle le « cannabis médical », autorisé dans certains pays.

CBD : peu de risques et des bienfaits qui font débat

CBD : peu de risques et des bienfaits qui font débat

Depuis des années, le CBD est connu pour ses effets sur l’anxiété, l’épilepsie (pour laquelle des médicaments à base de cannabis existent déjà), les troubles du sommeil, comme analgésique ou comme moyen de calmer les effets secondaires de la chimiothérapie. Certaines études ont soutenu cette idée. Or, « les études qui permettent d’affirmer l’efficacité de la molécule dans ces différents contextes sont toutefois peu nombreuses et souvent méthodologiquement limitées », précise l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Ses bienfaits, bien que suspectés, ne sont donc ni prouvés ni quantifiés sur le plan médical. En France, le CBD est aussi considéré comme un simple complément alimentaire.

À Lire  Keepcool crée un nouveau champion du fitness en affrontant Neoness

Laisser un commentaire