Comment mettre un voile d’hiver sur un arbre ? Nos conseils pour protéger vos plantes du froid

Alors que les températures chutent, commençons à préparer le jardin au froid et au gel. En d’autres termes, certaines plantes sont mises à l’abri et des voiles de protection sont installés sur d’autres, dont le rôle est de mieux les conserver pendant les périodes froides. Des gestes fondamentaux qui assurent le bon développement des plantes et garantissent une bonne fructification l’année suivante. Aujourd’hui, nos experts en jardinage vous montrent quand et comment mettre un voile d’hiver sur un arbre et que faire lorsque les gelées cessent. C’est une tâche très simple qui ne nécessite pas de compétences particulières.

Comment protéger un arbre du froid ? Qu’elle soit plantée en pot ou en pleine terre, la meilleure option pour préserver votre plante est de l’envelopper d’un voile d’hiver. Également appelé voile de forçage, cet outil peut être acheté en pépinière et se décline en différentes tailles et densités selon la taille et le type de plante. Comme son nom l’indique, ce voile blanc est destiné à protéger toutes les cultures qui craignent le froid, le gel et les intempéries. Il est facile à installer et augmente la température de culture de 4° lorsqu’il est correctement installé. En prime, la housse de protection laisse passer l’air et l’eau pour créer un environnement propice à la survie des plantes.

Concernant le choix d’un voile d’hiver, il n’y a pas de règles particulières et spécifiques à retenir. Il vous suffit de choisir la bonne couverture en fonction de la taille de l’arbre que vous souhaitez protéger. Les voiles à capuchon sont idéales pour les cultures en pot, mais aussi pour les cultures en pleine terre. Tout dépend de la taille des plantes.

Quand mettre un voile d’hivernage ?

Comme évoqué plus haut, cette couverture blanche est destinée à protéger les cultures des périodes de grand froid. Savoir quand mettre un voile d’hiver sur un arbre est la clé. Garder un œil sur les prévisions météo est la meilleure option pour mener à bien cette tâche assez simple. En principe, l’hivernage a lieu vers le mois de novembre, mais cela dépend des régions. Pensez à mettre un voile d’hiver sur un arbre fruitier un peu avant l’apparition des premières gelées. En cas de températures encore douces, il n’est pas nécessaire de couvrir les cultures qui préfèrent capter la lumière. De même, si le mercure remonte dans la journée, n’hésitez pas à retirer le voile pour que les plantes puissent profiter de la lumière naturelle.

Mettre un voile d’hiver sur un arbre n’est pas du tout une tâche compliquée. Dans les paragraphes suivants, nous verrons les étapes à suivre lors de l’hivernage d’un arbre en pot ou en pleine terre. Se concentrer.

Installer un voile de protection sur un arbre en pot

Avant l’installation, pensez d’abord à retirer la soucoupe pour éviter que l’eau n’y stagne. Ensuite, surélevez le pot pour éviter l’humidité et faciliter l’évacuation de l’eau lors de l’arrosage. Enfin, couvrez délicatement l’arbre jusqu’à la base du pot et fixez avec de la ficelle horticole. Attachez fermement pour empêcher la couverture de s’envoler. Veuillez trouver des instructions plus détaillées dans la vidéo ci-dessous :

Comment mettre un voile d’hiver sur un arbre en pleine terre ?

À Lire  On sait enfin pourquoi il ne faut pas ramasser les feuilles mortes du jardin !

Ici, le processus est presque le même que pour les arbres en pot. Cependant, avant d’étaler un voile d’hiver, il est conseillé d’appliquer un paillage afin de mieux protéger les racines de la plante. N’oubliez pas de travailler doucement pour éviter d’endommager la plante. Vous pouvez attacher le voile étroitement ou faire une construction plus stable – la deuxième option est certainement la meilleure. Pour ce faire, vous aurez besoin de piquets en bois et de grosses pierres. Il sera ainsi plus facile d’arroser vos cultures et de les ouvrir lorsqu’il fait beau pendant la journée. Démo dans la vidéo ci-dessous :

Quand enlever le voile d’hiver ?

Lorsque le froid et le gel ne sont plus à craindre, vous pouvez retirer les voiles d’hiver sans risque pour les mâts. Laisser les couvertures de protection trop longtemps favorise la condensation, ce qui peut entraîner la pourriture rapide des cultures.