Comment sauver des lauriers roses secs après la canicule ?

Le laurier rose est la plante méditerranéenne par excellence. Bien qu’elle puisse survivre à des températures élevées, parfois la plante ne survit pas. C’est notamment le cas lors de longues périodes de canicule. Si votre buisson est sec à cause de la sécheresse, suivez nos conseils pour le sauver rapidement.

Comment sauver un laurier-rose asséché à cause de la canicule ?

Comment sauver un laurier-rose asséché à cause de la canicule ?

Tout d’abord, vérifiez si votre plante séchée est toujours vivante. Pour ce faire, grattez la base de la tige et recherchez le revêtement vert. Si oui, la plante est vivante ! Si le milieu de la tige est brun, cette partie est morte. Si votre laurier-rose est encore vivant, coupez les fleurs fanées et les tiges séchées. De même, pliez légèrement la tige pour voir si elle est souple. N’oubliez pas d’ameublir la terre et de gratter la surface avec une mini-griffe ou de la ghréline, cela permettra à l’eau de mieux parvenir jusqu’aux racines.

Laurier-rose : comment l’arroser pendant la canicule ?

Laurier-rose : comment l’arroser pendant la canicule ?

Lorsque les températures élevées menacent la vitalité de votre laurier-rose, il faut l’arroser tous les jours. Les autres jours d’été moins secs, il est possible de le faire tous les 2 à 3 jours. L’arrosage est nécessaire pour la plante et ses futures fleurs. Pendant la saison hivernale, vous pouvez leur apporter de l’eau lorsque le sol est complètement sec.

Laurier-rose : comment le faire survivre à la canicule ?

Laurier-rose : comment le faire survivre à la canicule ?

Le laurier rose supporte bien les périodes de fortes chaleurs. Cependant, vous pouvez vous protéger contre de futurs dommages avec quelques actions simples. En effet, il est important d’arroser la plante lorsqu’il fait froid : le matin ou le soir. Cela empêchera l’eau de s’évaporer. Ensuite, n’oubliez pas d’apporter de l’engrais pour vos lauriers roses. Ajoutez de la nourriture pour fleurs soluble dans l’eau environ deux fois par mois. N’oubliez pas non plus que le paillage permet de garder le sol de votre plante humide même en période de canicule.

À Lire  Les conseils jardinage de Marie Marcat : l'arbre, un symbole de vie ancestral

Laisser un commentaire