Compagnie. Paroles d’entrepreneurs : « Je n’aurais pas commencé seul, car j’avais besoin d’être…

Offrir aux propriétaires la possibilité de développer leur patrimoine immobilier de manière responsable afin qu’ils puissent louer leurs biens à des locataires solvables et disposant de peu de garanties, c’est l’ambition de Gestia Solidaire, une start-up créée par Anne-Sophie Thomas et son frère. Emmanuel. « Ce projet est né de mon parcours professionnel et personnel, avec la volonté de proposer une offre alternative et porteuse de sens dans la location immobilière », précise Anne-Sophie Thomas.

Gestia Solidaire accompagne les propriétaires dans la gestion de leur bien en leur proposant un service clé en main, qui réunit conseils juridiques et fiscaux, administration locative, mais aussi garanties contre les loyers impayés et les dégradations. « Nous offrons aux propriétaires la possibilité de louer leur bien en fixant un loyer plus raisonnable avec, en contrepartie, une assurance pour bénéficier de garanties gratuites et de déductions fiscales. L’objectif est d’optimiser et de sécuriser la location, tout en menant des actions solidaires, résume le gérant. .

Les biens sont loués dans les grandes villes à des locataires qui ont du mal à se loger car ils ont peu de garanties, comme les travailleurs sans CDI, les parents isolés à faibles revenus, les étudiants sans garants, etc., Gestia Solidaire co-construit des logements intermédiaires avec des particuliers . développeurs.

Un accompagnement étape par étape

L’entreprise solidaire a largement bénéficié de l’aide de Bpifrance pour voir le jour, comme l’explique Anne-Sophie Thomas. « Je n’aurais pas commencé seul, car j’avais besoin d’être accompagné. J’ai eu la chance de bénéficier du dispositif La French Tech Tramplin, qui m’a permis de recevoir 62 000 € d’aide pour lancer ma structure et suivre un programme de formation pendant un an et demi. Notamment au sein de l’incubateur LesPremières Auvergne-Rhône-Alpes (AURA). Grâce au « mentoring », j’ai approfondi mes connaissances en levée de fonds, gestion… et bénéficié du réseau First AURA. »

À Lire  Immobilier : Portugal, Espagne, Italie... après le Covid, la France est plus tentée d'acheter à l'étranger

Adossé à Bpifrance, cet incubateur, dont le siège est à Lyon, accompagne les équipes féminines et mixtes dans la création d’entreprises innovantes à fort potentiel. « Nous accompagnons entre 80 et 100 projets par an sur l’ensemble du territoire avec pour objectif d’inciter les femmes à l’ambition et à l’innovation dans des secteurs où elles sont peu présentes », explique Marie Trouhet, directrice générale de First AURAs. A travers un accompagnement personnalisé, mais aussi divers ateliers thématiques qui couvrent tous les domaines de la création d’entreprise et du développement personnel, nous les accompagnons tout au long du processus. Et soutenez-les fortement pour lever les freins qui peuvent entraver leur cheminement. »

Avec ce soutien, Gestia Solidaire a un avenir prometteur : la startup s’apprête à lever 1,2 million d’euros de fonds auprès d’investisseurs privés pour financer son développement. D’ici cinq ans, elle ambitionne d’ouvrir 7 agences en France et aux Antilles (Martinique et Guadeloupe) pour un portefeuille de 16 000 biens sous gestion.