Conseil jardin de Marie Marcat : les cucurbitacées, des légumes à part entière

Bénéficiant du renouveau des légumes oubliés, les courges et autres cucurbitacées sont devenues en quelques années des légumes à part entière. Les voyages et la cuisine du monde ont développé notre curiosité et amélioré notre quotidien. Nos goûts ont évolué, nos palais se sont habitués à des saveurs différentes…

Les cucurbitacées sont originaires d’Amérique centrale. Les fruits et surtout les graines étaient consommés par les Indiens d’Amérique. Les Européens les ont découverts à la suite des expéditions de Christophe Colomb à la fin du XVe et au début du XVIe siècle. Ils ont longtemps été une importante source de nourriture pour les humains et le bétail. L’écorce rigide, une fois vidée, servait de récipient ou d’ustensile de cuisine (citrouilles, bols, louches, etc.).

130 genres et 800 espèces, dont le melon, la courgette, le concombre…

130 genres et 800 espèces, dont le melon, la courgette, le concombre…

Cette famille de plantes, dont le nom dérive du latin cucurbita, qui signifie « citrouille », offre une incroyable diversité de fruits, qui se divise en 130 genres et environ 800 espèces, dont le melon, le concombre et la courgette.

Dernières protections avant l’hiver

Maintenant nos jardins d’automne se colorent d’or, de bronze et de feu. Avec du potiron, du turban d’évêque, du potiron du Siam, de la pomme d’or, du Jack be little, d’Étampes rouge vif… Sans oublier le patisson, la courge spaghetti, le butternut… Selon les variétés, les couleurs de la peau et de la chair diffèrent et toutes ils ont des goûts très distincts, parfois presque sucrés, ce qui les prédispose à divers usages. Ce sont des plantes tellement spectaculaires et faciles à cultiver qu’aujourd’hui tous les jardiniers réservent un coin de leur jardin à deux ou trois de ces différentes variétés.

Belles, bonnes et faciles à cultiver

Belles, bonnes et faciles à cultiver

Les potirons s’obtiennent par semis en pots à la mi-avril, ou en pleine terre, début mai, lorsque les risques de gelées sont passés et que le sol s’est réchauffé. Les citrouilles ont besoin de beaucoup d’espace, d’un endroit ensoleillé et de beaucoup de nourriture pour bien pousser.

À Lire  Jardinage : Comment éliminer les cochenilles des hortensias ?

Recevez notre newsletter loisirs par mail et trouvez des idées de sorties et d’activités dans votre région.

Creusez le sol sur une profondeur de trente centimètres en y incorporant du fumier bien décomposé. Arrosez abondamment pendant les vagues de chaleur et les sécheresses. Un bon paillis gardera le sol humide et frais. Pour favoriser la formation précoce des fleurs femelles et produire de nombreux fruits, la taille est nécessaire vers juin : tailler après la quatrième ou cinquième feuille. Activez ensuite la maturation des fruits en taillant à nouveau, deux ou trois feuilles après chaque fruit, vers la fin juillet.

Prêt à être récolté lorsque le pédoncule devient liégeux

Prêt à être récolté lorsque le pédoncule devient liégeux

J’espère que maintenant votre récolte est stockée dans une cave à l’abri du gel et bien ventilée ou dans une pièce fraîche. Pour assurer une bonne conservation des cucurbitacées, il est indispensable de suivre quelques règles simples. Le fruit est prêt à être récolté lorsque la tige devient liège, en octobre.

Le jardin de Marie : rosiers à racines nues

Bien qu’il soit tentant de saisir la gourde pour cet appendice, car il semble avoir été conçu pour faire office de poignée, évitez de le faire au risque de provoquer des blessures invisibles, responsables d’éventuelles pourritures. La récolte est un art. Un peu de matériel, le choix du bon moment, une météo clémente et une lune montante… de préférence.

Le pédoncule n’est pas une poignée

Laissez-les sécher une journée au soleil, avant de les ranger dans un endroit bien aéré et sec. Mieux les fruits sont conservés, plus la teneur en vitamines et en sucres est élevée. Ce sont les seuls légumes fruits qui, après avoir été récoltés, sont enrichis en vitamines et en sels minéraux. Certaines variétés changent même de couleur pendant le stockage. Certains ont une durée de plusieurs mois, d’autres de deux ans. Pendant l’hiver, observez-les régulièrement et, si l’un d’eux est endommagé, retirez-le immédiatement, afin qu’il ne nuise pas aux autres.

À Lire  Conseils de jardinage de Jean-Michel Obrecht - Die Gartenratschläge von Jean-Michel Obrecht

Le potimarron de Provence, à la chair ferme et orange vif, est d’excellente qualité. Courant et vigoureux, ses gros fruits vert foncé – d’une vingtaine de kilos – deviennent ocre à maturité. C’est une espèce qui demande beaucoup de chaleur. Il peut être préparé de différentes manières, comme légume ou comme dessert. Très riche en vitamine A, son goût musqué et assez fin permet la réalisation de soupes à la saveur douce et agréable.

Les seuls légumes-fruits qui s’enrichissent en vitamines et en sels minéraux après la cueillette

Les seuls légumes-fruits qui s’enrichissent en vitamines et en sels minéraux après la cueillette

La variété citrouille mérite d’être connue. Son goût sucré proche de celui de la châtaigne se prête à de nombreuses recettes gourmandes et originales. Deux fois plus riche en bêta-carotène que la carotte, elle est source de vitamines C, D et E, ainsi que de minéraux et oligo-éléments.

Il y a plusieurs décennies, il était presque impossible de présenter de la soupe à la citrouille à un dîner. Presque personne n’a aimé ça. Je me souviens d’un cuisant échec lors d’un dîner entre amis autour d’une tarte au potiron, ce dessert traditionnel si populaire outre-Atlantique. Aujourd’hui, une soupe de potiron cuite simplement dans du lait salé, mixée très fort pour la rendre presque mousseuse et servie dans le potiron évidé, suscite l’admiration et la gourmandise de tous les convives. Lorsque j’apporte à table une tarte accompagnée de crème fouettée, parfumée au gingembre, mes convives s’extasient. Nos goûts ont vraiment évolué.

Planter un châtaignier à racines nues

Une lanterne pour les vacances ? Si la citrouille, avec ses yeux et sa bouche qui pétillent dans la nuit, est l’emblème d’Halloween depuis que nous avons adopté cette coutume, elle a sa place sur nos rebords de fenêtres en attendant la fin des fêtes de l’année. Après la tombée de la nuit, placez une bougie à base large à l’intérieur de la citrouille. Pratiquez ce métier avec vos enfants ou petits-enfants. Ils vont adorer.

Laisser un commentaire