Conseil jardinage de Marie Marcat : l’héliconia, une plante aux allures tropicales

C’est au Maroc, il y a longtemps, que j’ai découvert les premiers cannas, ou balisier, au bord du bassin. Plante vivace à rhizome, originaire des régions tropicales et subtropicales d’Amérique, qui développe au printemps un feuillage imposant et luxuriant, rappelant celui du bananier. Depuis, je les rencontre dans les espaces publics des villes. Selon que les sujets sont installés ou non au bord d’un point d’eau ou qu’ils ont telle ou telle plante comme compagnes, le résultat n’est malheureusement pas toujours réjouissant.

Premium Arbres qui flétrissent face à la chaleur

Car l’exotisme qu’apportent les cannas doit être justifié, soit par une atmosphère humide provenant d’un point d’eau proche, soit par d’autres plantes compagnes tropicales comme les bananiers, Alocasia, Fatsia japonica ou Tetrapanax papyrifera, soit les deux, ce qui est forcément idéal.

Conseils pratiques

Laissez vos plantes en terre jusqu’aux premières gelées, pour le plaisir de les voir fleurir le plus longtemps possible. Ainsi, la plante stockera plus de réserves dans ses rhizomes pour fleurir l’année suivante. Une fois que les feuilles ont cuit à travers le gel, sa saison de croissance est officiellement terminée. Avant de les retirer du sol, coupez les feuilles et les tiges à environ huit pouces au-dessus du sol afin qu’elles ne vous gênent pas. Ensuite, creusez la motte avec une fourchette et abattez l’excédent de terre. Étalez les rhizomes sur du papier journal pendant une semaine, dans un endroit à l’abri du gel (un garage ou un cabanon). Coupez ensuite le feuillage à cinq centimètres du rhizome et retirez les grosses racines. Nettoyez le tout délicatement avec une brosse douce pour enlever la majeure partie de la saleté.

À Lire  Quand et comment planter des fraisiers en pot ? Ne ratez pas le bon moment !

Conseils de jardinage de Marie Marcat : faites entrer le buisson dans votre jardin

Étiqueter les rhizomes est évidemment une bonne idée. Même si vous ne connaissez plus les noms de cultivars, vous pouvez au moins indiquer la taille de la plante, la couleur de la fleur et celle du feuillage, cela vous évitera de futures associations malheureuses… Certains jardiniers préfèrent diviser leurs cannes avant de les conserver pour l’hiver, mais je ne le fais que si la masse des rhizomes est vraiment grosse et difficile à manipuler, auquel cas je la casse simplement en deux ou trois sans plus d’attention. Je laisse chaque division plus précise pour le printemps, quand je prépare la replantation. Stockez vos rhizomes dans une boîte en carton perforé ou une caisse en bois perforée afin que l’air circule. Recouvrez le tout de vermiculite, de tourbe, de copeaux de bois ou de papier journal râpé. Laissez la boîte ouverte pour améliorer la circulation de l’air.

Commencer la végétation des cannas en même temps que les dahlias, en mars ou avril, en les installant dans un bac de terre légère et humide, près d’une source de chaleur. Plantées en groupes, les nourrices les plus hautes apportent du volume au bas du massif. Peu exigeantes, elles peuvent également être installées sur une berge comme plante de marais, ou, si elles sont plantées en groupe, au milieu ou au pied d’une pelouse.

Laisser un commentaire