Conseils de jardinage de Marie Marcat : comment se repérer parmi les jasmins

Dans la famille du jasmin, les confusions sont nombreuses et faciles à perpétuer, du fait des noms vernaculaires (noms communs), si proches les uns des autres, des différentes espèces. Ainsi, le jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum) peut être confondu avec d’autres, comme le jasmin primevère (Jasminum primulinum ou Jasminum mesneyi)  ; jasmin rose (Jasminum polyanthum)  ; Trachelospermum (faux jasmin), également blanc et parfumé ; Jasmin d’Arabie (Jasminum sambac)  ; jasmin blanc, cultivé dans la région méditerranéenne (Jasminum officinale).

La solution la plus simple pour ne pas se tromper lors de l’achat est encore de demander le nom botanique (nom latin) de la plante convoitée ! Et pour vous guider dans votre choix, voici quelques conseils et descriptions.

Jasmin d’hiver

Jasmin d’hiver

Communément appelé jasmin d’hiver, Jasminum nudiflorum appartient à la famille des oléacées et est originaire de Chine. Parfaitement adapté à nos climats, cet arbuste sarmenteux vigoureux a un port diffus un peu anarchique. Ses branches rigides de section carrée ne s’attachent pas spontanément ; il vaut mieux les palisser. Le sujet peut aussi librement pousser et tomber d’un muret. Une autre possibilité consiste à tailler la plante après la floraison afin qu’elle forme progressivement un gros buisson épais.

Jasminum nudiflorum choisit le cœur de l’hiver pour fleurir sur ses branches nues, d’où le nom de nudiflorum. De nombreuses petites fleurs solitaires s’épanouissent alors, aux corolles tubulaires simples, d’un jaune citron très lumineux, mais dépourvues de parfum. Le feuillage caduc réapparaît au printemps, juste après la floraison.

Très rustique, résistant à la sécheresse, sans exigences, cet arbuste pousse dans tous les sols, dans toutes les expositions et donne une touche de couleur très agréable en hiver. Certes, elle tolère les sols pauvres, caillouteux et même calcaires, mais une bonne terre de jardin travaillée en profondeur et bien corrigée avec de la matière organique donnera les meilleurs résultats. Choisissez un soleil pas trop vif pour éviter que les bourgeons ne brûlent lors des fortes chaleurs de l’été.

À Lire  Salvia Grahamii ne nécessite aucun entretien et très peu d'eau

Recevez notre newsletter loisirs par mail et trouvez des idées de visites et d’activités dans votre région.

Jasmin primevère

Jasmin primevère

Originaire de Chine (province du Yunnan) et du Vietnam, Jasminum primulinum est connu sous le beau nom de jasmin primevère. Dans son milieu d’origine, la plante pousse sur des pentes rocheuses ou dans des bois, dans des conditions plutôt spartiates. Encore peu connue, cette espèce botanique fleurie est appréciée pour sa belle présence au jardin tout au long de l’année : son large et dense feuillage d’un vert foncé brillant, persiste en hiver dans les climats doux et met parfaitement en valeur les fleurs. trompettes. La floraison est réservée à la seconde moitié de l’hiver, avec parfois une légère augmentation en septembre.

Jasmin rosé ou blanc d’hiver

Jasmin rosé ou blanc d’hiver

Jasminum polyanthum, appelé « jasmin rose » ou « jasmin blanc d’hiver » est également originaire de Chine. C’est une vigne tordue, vigoureuse et florifère, au feuillage dense, persistant à semi-persistant selon le climat.

Décoratif en toutes saisons, ce jasmin est particulièrement apprécié à la sortie de l’hiver, lorsqu’il se couvre de nombreux boutons floraux roses, qui s’ouvrent en délicates fleurs blanc pur à blanc rosé, très parfumées. Jasminum polyanthum est disponible dans les jardineries et les fleuristes à partir de janvier comme plante d’intérieur. Vous avez peut-être vu ou acheté cette plante élégante, au parfum délicat, grillagée sur un cerceau ou des piquets. Ce jasmin peut très bien s’acclimater à l’intérieur, à condition que la température ambiante ne soit pas trop élevée au moment de sa floraison (15°C, pas plus). Cependant, il est tout à fait possible de l’installer à l’extérieur, au sol, dans un coin abrité du jardin, à condition qu’il soit protégé durant l’hiver. Vous pouvez aussi la cultiver en pot pour l’hiverner dès que les températures descendent en dessous de 10°C.

À Lire  Le Lavatère est parfait au jardin pour faire de belles fleurs à gros bulbes

En intérieur, gardez le substrat frais : arrosez régulièrement votre plante pendant la saison de croissance. En automne et en hiver, espacez les arrosages pour permettre au substrat de sécher en surface entre deux arrosages. En terre, arrosez régulièrement l’année de la plantation pour favoriser un bon enracinement. Donc, n’arrosez qu’en période de sécheresse.

Tailler régulièrement après la floraison, d’avril à juillet, pour favoriser la ramification de la vigne et maintenir l’équilibre de la plante.

Faux jasmin ou jasmin étoilé

Faux jasmin ou jasmin étoilé

Trachelospermum jasminoides est une plante grimpante, apparentée à la pervenche, de la famille des Apocynaceae et originaire d’Asie.

Bien qu’on l’appelle aussi « faux jasmin » ou « jasmin étoilé », cette plante n’a rien à voir avec le jasmin, si ce n’est l’arôme épicé et sucré de ses fleurs.

Jasmin d’Arabie

Jasmin d’Arabie

Si le Jasminum sambac est plus connu sous le nom de « jasmin d’Arabie », c’est probablement dû à l’arôme enivrant de ses grandes fleurs blanches, évoquant la chaleur et la sensualité des mille et une nuits. Ses origines se trouvent en réalité dans l’Himalaya indien, plus précisément au Cachemire.

Dans la grande famille du jasmin, cette espèce se caractérise par sa floraison très parfumée, que les chinois aiment associer au thé vert. C’est un cépage tropical peu utilisé sous nos climats car il fait très froid.

Jasmin blanc

Enfin, le Jasminum officinale ou « jasmin blanc », le vrai jasmin, cultivé dans le bassin méditerranéen, est l’un des plus parfumés. Une grande vigne arbustive, caduque sous nos climats, forme de longues tiges capables de grimper à la cime des petits arbres. Le Jasminum officinale fleurit en été et en automne, en abondance si le sol reste un peu frais, sous la forme d’une multitude de petites fleurs blanches étoilées, célèbres pour leur parfum enivrant qui embaument le jardin ou la terrasse les nuits d’été.

Pratique. Le Jardin de Marie est actuellement fermé.

Laisser un commentaire