Crédit immobilier : quelles solutions pour contourner la hausse des taux

Les prix continuent d’augmenter, ce qui rend plus difficile l’obtention d’un prêt hypothécaire. Mais les réponses oubliées ou originales ne manquent pas.

L’annonce de changements dans le calcul de la quantité de vêtements devrait rendre plus souple pour modifier rapidement les prix. L’obtention de crédits immobiliers devrait être facilitée, notamment pour les ménages modestes. Cependant, l’inflation va se poursuivre et si les achats risquent d’être limités dans les mois à venir, les prix resteront élevés. C’est pourquoi certains équipements soldés de l’époque de l’argent « gratuit » reviennent à la mode, notent Les Échos. Certains sont considérés comme de nouvelles alternatives.

Un autre type de prêt oublié est proposé par les banques. Il permet de prendre un taux inférieur au moment de la signature, mais celui-ci peut monter ou descendre en fonction des taux interbancaires de la zone euro, qui s’ajoute à la limite fixe de la banque. C’est attrayant, c’est un peu inachevé et il faut une bonne expérience. Il est également possible d’emprunter une partie de l’argent à un taux fixe et une autre à un taux différent.

Un prêt immobilier financé par une entreprise

Dans certaines entreprises, la participation à des investissements immobiliers peut être un atout. C’est encore un secret, ça peut grandir. Selon une enquête menée par deux experts de ce secteur à l’été 2022, plus de deux personnes sur trois souhaiteraient que leur employeur participe à leur programme d’infrastructures au lieu de percevoir des allocations, souvent axées sur le repos.

À Lire  Death Stranding : Le jeu est ajouté au Xbox Game Pass sur PC - Mirror Online

Autre tendance à développer, l’immobilier locatif. Bien connu pour les voitures, il est encore peu utilisé dans le monde de l’architecture. Cela peut être un endroit intéressant pour trouver un bien immobilier pour les primo-accédants modestes qui n’ont pas les moyens de payer les banques, mais qui ne trouvent pas de logement abordable. Ce bail est assorti d’une option d’achat qui permet de prendre le bien et de constituer un héritage ou une donation dans la durée, réduisant ainsi le risque pour l’entreprise acquéreur du bien.

Dans le même ordre d’idées, certaines start-up proposent désormais de financer l’apport du client. Au lieu de demander un paiement, ils obtiennent une part du bien et seront remboursés lors de la revente ou lorsque le propriétaire voudra le rendre. La solution répond aux besoins croissants des banques en matière d’apport.