Crypto : Fin de course pour le fondateur de Thodex !

Joaquín « El Chapo » Guzmán était peut-être un « expert des tunnels » et chef du cartel de Sinaloa, mais il s’est retrouvé derrière les barreaux. Le trafiquant de drogue Rafael Caro Quintero a également subi le même sort après son arrestation le 15 juillet au Mexique. Autrement dit, tout a une fin. La loi n’épargne pas les crypto-arnaqueurs, qui pensent pouvoir disparaître de la face du monde avec tout l’argent accumulé sur leur plateforme. Récemment, on apprenait que le fondateur de Thodex, Faruk Fatih Özer, n’était plus libre. Ce dernier serait à l’origine de plusieurs litres de larmes après avoir escroqué près de 400 000 investisseurs.

Le CEO de Thodex arrêté en Albanie

Hier, le gouvernement turc a annoncé que Faruk Fatih Özer n’était plus en fuite.

«  Le ministère de l’Intérieur de la République d’Albanie a informé le matin le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylo que le fondateur de Thodex, le fugitif Faruk Fatih Özer, recherché avec une alerte rouge [par Interpol], a été arrêté à Vlora région de l’Albanie », a écrit Capital.

Lui qui avait annoncé le retour « dans quelques jours » a finalement pris la fuite avec l’équivalent de 2 milliards de dollars en crypto-monnaies. Aurait-il des problèmes de maths au point de se tromper sur la durée de ses vacances ? Car les « quelques jours » évoqués en avril 2021 ont duré plus de 480 jours.

Cela fait environ 16 mois depuis la disparition du PDG de Thodex, autant de jours remplis d’inquiétude et de larmes pour ses victimes. A noter que cette bourse turque compte environ 400 000 utilisateurs, dont 390 000 traders actifs à l’époque. Ces derniers auraient connu la disparition soudaine de Faruk Özer, assortie de l’arrêt définitif des discussions sur la plateforme, le 20 avril 2021.

À Lire  Surfez sur Bitcoin la semaine prochaine !

Selon les autorités albanaises, l’escroc crypto a été arrêté dans un hôtel situé à Himara, une petite ville du sud de l’Albanie. Pour la police locale, c’était une bonne prise car ils ont également attrapé deux autres personnes près d’Özer en même temps.

Bien sûr, des biens appartenant à la bande ont parfois été confisqués : ordinateurs portables, cartes bancaires, téléphones portables, etc. Espérons que tout ce matériel contiendra des pistes pour trouver le jackpot volé.

Une promesse de suspension momentanée de Thodex

Une promesse de suspension momentanée de Thodex

Coindesk a suivi de près cette affaire de la bourse turque devenue inaccessible il y a un an et 4 mois. Ainsi, nous avons appris de ce média crypto qu’il y a bien eu une suspension temporaire du trading sur la plateforme.

En guise d’excuse, les administrateurs de Thodex avaient appelé les nouveaux partenaires pour une éventuelle amélioration de l’offre. C’est alors que le patron de l’échange, Özer, a promis ceci :

« Je retournerai en Turquie dans quelques jours et coopérerai avec les autorités judiciaires pour que la vérité soit révélée. »

Sur place, son équipe a même publié un communiqué indiquant :

«Des banques et des sociétés de fonds de renommée mondiale, dont nous annoncerons les noms lorsque le processus d’accord sera terminé, souhaitent depuis longtemps investir dans notre société et ont fait une offre de partenariat. Afin de mieux vous servir, il a été décidé d’évaluer cette offre de partenariat. Pour que ce processus soit terminé, les transactions doivent être arrêtées et le processus de transfert terminé. »

Ce genre de message a rassuré la plupart des utilisateurs de Thodex, mais pas Cédric Gérard. En effet, il a lancé un avertissement sur Twitter quelques jours avant la fermeture définitive de la plateforme.

À Lire  L'ancien président de la SEC, Jay Clayton, rejoint la société de cryptographie Electric Capital. - Dernières nouvelles

“ Avez-vous regardé la bourse turque Thodex ? Ils vendent Doge 30% en dessous du prix du marché et arrêtent les pièces lorsque vous essayez de les collecter. Cela ressemble à une stratégie d’évasion, n’est-ce pas ? Tout cela va avec une pompe doge ? Ils ont échangé plus de 500 millions de dollars de DOGE en 24 heures. »

Ruja Ignatova, fondatrice d’OneCoin, toujours libre ?

Ruja Ignatova, fondatrice d’OneCoin, toujours libre ?

Toute cette histoire nous fait penser à Ruta Ignatova, que le FBI continue de traquer en ce moment. Bien qu’une prime de 100 000 $ ait été placée sur sa tête, la fondatrice de OneCoin Ltd n’a pas encore été prise avec les 4 milliards de dollars volés.

Mais elle devra aussi rappeler que « tout a une fin ». Faruk Fatih Özer avait-il prévu une arrestation aussi rapide en ces jours d’été sur la côte ionienne ? Avis à tous les arnaqueurs !

Recevez un résumé de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les effets se feront sentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, envers et contre tout, je me dis que j’y suis pour quelque chose.

Laisser un commentaire