Crypto : la Maison Blanche va-t-elle interdire l’exploitation minière de Bitcoin (BTC) ?

La relation entre le bitcoin et la Maison Blanche est tendue. En effet, ce dernier suggère l’interdiction du Proof-of-Work utilisé pour le minage de bitcoin (BTC). Le rapport traite de la consommation d’énergie du bitcoin et de ses effets négatifs sur l’environnement. Mais pas seulement cela, il suggère également d’éventuelles mesures exécutives à l’avenir.

L’impact climatique du minage de bitcoin (BTC)

L’impact climatique du minage de bitcoin (BTC)

Selon le rapport du Bureau de la science et de la technologie de la Maison Blanche, l’exploitation minière de Bitcoin a un impact négatif sur l’environnement. Il propose donc l’interdiction du Proof-of-Work.

Dans son rapport, l’agence discute de plusieurs aspects négatifs de l’exploitation minière BTC. L’utilisation de l’électricité à partir d’actifs numériques contribue aux émissions de gaz à effet de serre. Cela contribue également à la pollution et au bruit supplémentaires. Sans parler des autres effets locaux en fonction des marchés locaux, des politiques et des sources d’électricité.

Dans la première partie du rapport, nous voyons une introduction. Mais cette section fait également référence à l’interdiction de la preuve de travail, utilisée pour l’extraction de BTC. Mais c’est à condition que les mesures réglementaires n’affectent pas les objectifs climatiques des États-Unis.

« Si ces mesures s’avèrent inefficaces pour atténuer l’impact, l’administration devrait enquêter sur l’action de l’exécutif. Le Congrès pourrait envisager une législation. Une série de lois pour limiter l’utilisation de mécanismes de consensus énergivores pour l’exploitation minière », indique le rapport.

Le mining affecte les réseaux électriques

Le mining affecte les réseaux électriques

Le document examine également l’effet de l’extraction de bitcoins sur les réseaux électriques.

À Lire  Crypto : Coinbase en chute libre ?

Le Bureau affirme que les installations minières exercent une pression supplémentaire sur le réseau électrique. Cela peut causer des dommages tels qu’une panne de courant ou un incendie. Le rapport affirme également que les mineurs de cette crypto augmenteront le coût moyen de l’électricité. Cela a des conséquences pour le consommateur local.

Enfin, la plus petite et dernière partie propose des solutions. En effet, elle conclut qu’il existe des moyens d’aligner l’exploitation minière BTC avec les objectifs climatiques américains.

Dans le rapport, l’agence propose donc d’installer des équipements pour utiliser du méthane ventilé. Cela correspond le mieux aux objectifs climatiques américains. Notez que le méthane évacué sera utilisé pour produire de l’électricité pour les opérations.

Veuillez noter, cependant, que de nombreuses sources dans ce rapport sont sujettes à discussion. Certains critiquent même les chercheurs de l’agence pour leur parti pris extrême et leur désinformation sur l’exploitation minière BTC.

Recevez un résumé de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’incontournable Coinstand !

L’équipe éditoriale de Cointribune fédère ses voix pour s’exprimer sur des sujets propres aux crypto-monnaies, aux investissements, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos questions.

Laisser un commentaire