Crypto : Pour Nayib Bukele, les PME sont reines !

Le Salvador n’a pas un budget aussi riche que celui des États-Unis, mais il sait montrer l’exemple aux dirigeants de ce monde. Si ces derniers tardent à adopter le bitcoin comme monnaie légale, le gouvernement local a d’abord franchi le pas. Maintenant que le marché des crypto-monnaies s’enfonce dans le rouge, Nayib Bukele vient à la rescousse des joueurs en difficulté.

Nayib Bukele va aider les plateformes DeFi

Nayib Bukele va aider les plateformes DeFi

Bitcoin Magazine a récemment couvert une conférence de presse dans laquelle Nayib Bukele a mis l’accent sur les mesures d’accompagnement parmi les ours du marché. Préoccupé par l’avenir des plateformes DeFi salvadoriennes, il a proposé de les aider réellement.

Ainsi, un plan de relance sera prochainement lancé pour les sociétés de prêt locales. Ce plan comprendra des mesures pour s’assurer qu’ils continuent à fonctionner à pleine capacité, ou au moins pour éviter les insuffisances de paiement.

Si besoin est, le gouvernement de Bukele ne créera pas de fonds pour économiser son argent.

Comme ce Nayib Bukele est fascinant ! Car non seulement il continue de promettre du bitcoin aux caisses de l’État, 2 381 BTC au total, mais il veut aussi donner l’exemple à tous ceux qui veulent suivre ses traces.

Stacy Herbert n’a rien trouvé de mieux à faire à côté d’elle.

Le clin d’œil pour les PME salvadoriennes

Le clin d’œil pour les PME salvadoriennes

On pointe souvent du doigt la politique de l’autruche menée par El Salvador sur fond d’idylle avec le bitcoin. De là, on imagine toute une armée de sceptiques en plein conclave pour trouver des arguments contre le bicoin et le Bukele. Pourtant, le monde n’hésite plus à attribuer au président salvadorien le titre de premier défenseur du bitcoin. Pourquoi ne le méritait-elle pas ?

À Lire  Crypto : Report du vote final sur le règlement européen MiCA

Pour prouver que la légalisation du bitcoin par El Salvador ne s’est pas faite sur un coup de tête, le pays a décidé de réaliser de nombreux projets liés aux crypto-monnaies. Il s’agit notamment de la création de la Casa del Bitcion pour démocratiser ce nouvel atout, ainsi que de Bitcoin City.

En outre, il convient de mentionner une action d’économie menée par le même gouvernement pour les PME. Pas plus tard qu’en janvier, il a décidé de former un package de crypto-monnaie de 10 millions de dollars pour la plateforme de prêt Acumen. Grâce à cela, les petites et moyennes entreprises du pays pourront contracter des prêts en crypto-monnaies à partir du premier trimestre 2022.

Coindesk a précisé à l’époque qu’Acumen, basé à Solana, travaillerait parfois en étroite collaboration avec la Commission nationale des micro et petites entreprises d’El Salvador (Conamype). Ce dernier assurera en effet l’allocation des financements aux entrepreneurs informels et aux travailleurs indépendants locaux.

La finance décentralisée (DeFi) à sa quintessence !

Certes, ces acteurs économiques, estimés à 86% dans le pays, avaient accueilli l’idée à coups de bras. Parce que les offres existantes affichaient des taux d’intérêt annuels allant jusqu’à 2 300 %.

Conclusion

Conclusion

Quels prêteurs salvadoriens avides ! Heureusement, Nayib Bukele est un grand visionnaire, au point de développer de nouvelles alternatives pour les PME du pays. Maintenant que les prêteurs sont en difficulté, en raison de la crise du marché de la cryptographie, il veut également les atteindre. Qui sait si c’est le bon profil qui fait un bon président pour notre pays.

À Lire  Bitcoin (BTC) : 62 billions de dollars de valeur de transaction !

Recevez un tour d’horizon de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront sentir sur l’économie la plus vulnérable de cette Terre, contre tout espoir, je dis que j’y suis pour quelque chose