Dans la Nièvre, près de 180 communes sont à plus de 45 minutes de…

Les femmes enceintes qui se trouvent à plus de 45 minutes d’une maternité peuvent bénéficier d’une aide de l’assurance maladie. Environ la moitié du territoire de la Nièvre est concernée.

Les années passent et les maternités sont fermées. Clamecy en 2008, Decize en 2010, Cosne en 2017. Dans la Nièvre, seul celui de Nevers est en service. Si les Nivernaises peuvent s’orienter au sud vers Moulins, au nord vers Gien et Auxerre et à l’est vers Autun, certaines, dans le centre et le nord du département, sont à au moins 45 minutes d’une maternité. Dans la Nièvre, elle concerne 176 communes sur 309. Environ la moitié de la superficie du département.

Notre dossier Santé, notre urgence

Face à cette situation, qui n’est pas sans précédent en France, l’assurance maladie a créé il y a plusieurs mois la possibilité d’être hébergée cinq jours avant la date prévue de l’accouchement, à proximité de la maternité, avec frais de transport. Sous certaines conditions. En effet, ce dispositif est proposé aux femmes enceintes par l’obstétricien. Elle peut l’accepter ou le nier. Si elle l’accepte, le médecin adresse une demande de rendez-vous préalable à la caisse primaire de santé dont elle dépend et qui vérifie les conditions d’éligibilité.

Pour une grossesse classique, la durée de cinq nuits peut être prolongée « selon la nécessité médicale » jusqu’à la date de l’accouchement. Pour une grossesse pathologique, cela peut aller jusqu’à 21 nuits, pour toute la grossesse. Les frais de transport sont pris en charge pour se rendre aux examens du 8ème et 9ème mois de grossesse, et pour se rendre au logement dans les jours précédant l’accouchement. En cas de grossesses pathologiques, les trajets couverts sont plus nombreux (jusqu’à 23 allers-retours).

À Lire  Campagne de vaccination contre le Covid-19 et rappels

Accouchement : pourrez-vous bénéficier d’un logement plus proche d’une maternité ?

En ce moment, la situation se complique dans la partie Est du service avec la fermeture temporaire de la salle d’accouchement d’Autun. Depuis le 16 décembre et depuis un mois. Un manque de personnel a poussé l’Agence régionale de santé (ARS) à prendre cet arrêté de fermeture temporaire.

La maternité d’Autun cesse son activité de gynécologie-obstétrique pendant un mois

19 communes supplémentaires de la Nièvre sont donc également à au moins 45 minutes d’une maternité (communes en jaune sur la carte). Il s’agit de l’ensemble des communes limitrophes de la Saône-et-Loire, entre Alligny-en-Morvan et Luzy. Qu’en est-il de ces villes ? Une solution sur mesure a été prise. Le groupement hospitalier régional (GHT) Saône-et-Loire Bresse Morvan explique dans un communiqué qu’à partir du neuvième mois de grossesse, les femmes sont orientées vers la maternité de leur choix. Leur dossier médical leur est remis en main propre ou envoyé à la maternité de leur choix. Elles peuvent alors soit se rendre directement à la maternité de leur choix, soit demander une consultation d’orientation à la maternité d’Autun.

Actuellement 195 communes nivernaises à plus de 45 minutes de route d’une maternité

L’assurance maladie couvre-t-elle le séjour de cinq jours et le transport pour ces femmes, comme pour celles qui sont définitivement éloignées d’une maternité ? Nous n’avons pas pu joindre l’Assurance Maladie pendant cette période de vacances. De son côté, l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté, décideur de la fermeture temporaire, ne peut confirmer la possibilité d’utiliser l’unité, qui dépend uniquement de l’assurance maladie.

À Lire  100% santé : attention aux risques de dépassement de coûts

Le nouveau directeur de l’Agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté doit travailler sur la problématique du désert médical

Avec plus de la moitié du territoire actuellement à plus de 45 minutes d’une maternité (195 communes concernées), la Nièvre est particulièrement touchée par l’éloignement des femmes enceintes des maternités. C’est bien visible sur une carte de France réalisée par notre datajournaliste à partir des données de l’Assurance Maladie. La situation est également tendue dans plusieurs départements du sud-est de la France, et certains dans le sud-ouest. Ou en Indre-et-Loire.

Méthode. L’assurance maladie a dressé une liste des communes situées à au moins 45 minutes de route d’une maternité. Pour notre cartographie, notre data journaliste a utilisé l’outil de calcul OpenRoute Service. C’est pourquoi il peut y avoir des variations avec le barème de l’assurance maladie, moins compréhensible pour le grand public. En cas de demande pour bénéficier de l’unité auprès de l’assurance maladie, celle-ci vérifiera dans tous les cas si la femme enceinte est éligible.