Débuter la musculation après 50 ans : quelles précautions prendre ? Suivez nos conseils simples !

Avoir cinquante ans en 2022 n’est pas une fatalité, loin de là. Cependant, il est tout à fait normal de perdre un peu de motivation pour le sport et de s’autoriser à prendre un peu de poids. Débuter la musculation après 50 ans pourrait être la solution pour reprendre le contrôle de son corps et de sa santé. En effet, tout comme l’hygiène de vie, le fait d’avoir une conversation physique ne vous apportera que des bienfaits et vous évitera bien des soucis. Suivez nos conseils pour débuter la musculation en toute sécurité !

Pourquoi débuter la musculation après 50 ans ? Quelques conseils avant de vous lancer !

Quelle bonne idée de se remettre au sport ! Pensez à aller chez le médecin pour vérifier que tout va bien côté cœur et côté corps. De plus, commencez par de courtes sessions en utilisant des applications ou des didacticiels en ligne.

De cette façon, vous vous assurerez que vous faites les bonnes choses. Dans un premier temps, nous vous conseillons d’espacer vos séances d’au moins quarante-huit heures, le temps de laisser passer une éventuelle gêne. Ensuite, si le cœur vous en dit, vous aurez tout le loisir de faire de la musculation entre trente minutes et une heure par jour.

Quelles sont les bonnes raisons de s’y mettre ?

Il existe de nombreuses bonnes raisons de se lancer dans la musculation. Tout d’abord, cela vous permettra de conserver votre masse musculaire qui a tendance à fondre après 45 ans. Maintenir une masse musculaire digne de ce nom vous servira au quotidien. Tout d’abord du point de vue de votre attitude générale et de votre ton. En pratiquant la musculation, il faut donc limiter les maux de dos, les tendinites et même les pertes d’équilibre. Ensuite, il faut aussi considérer les bienfaits de la musculation pour tout ce qui touche au système cardiovasculaire, à la gestion du cholestérol et à la solidité du squelette lui-même.

À Lire  Quels compléments pour la musculation ? – Male.com

Selon une étude américaine menée sur quinze ans auprès de 30 000 seniors de 65 ans et plus, faire de la musculation deux fois par semaine réduirait de 41 % le risque d’arrêt cardiaque. De plus, des études avancées ont montré que la musculation était capable d’augmenter les capacités cognitives. Il améliorerait les fonctions cérébrales des personnes à risque d’Alzheimer. Enfin, il contribuera également grandement à renforcer votre système immunitaire et permettra à l’organisme de libérer une bonne quantité d’endorphines. En résumé, commencer la musculation après 50 ans donnera un coup de fouet à votre corps tout en vous faisant vous sentir plus jeune.

Nos conseils avant de commencer la musculation après 50 ans

Tout d’abord, rien de nouveau sous le soleil. Il est important de surveiller son alimentation et son hydratation. De plus, les périodes de repos et l’optimisation du sommeil sont également importantes. Il existe tout un arsenal d’exercices qui vous permettront de garder la forme et le tonus. Si vous n’avez rien fait depuis longtemps, pas de panique, rien n’est impossible. Commencez simplement à écouter votre corps. En fait, vous avez suffisamment d’expérience pour entendre les signaux de votre corps.

A 20 comme à 50, ne négligez pas l’échauffement. Ils sont en fait un must avant tout sport. L’échauffement vous permettra d’éviter les blessures ou les douleurs que vous paierez le plus à un moment donné. De la même manière, nous vous recommandons de varier les activités au lieu de forcer un faisceau musculaire donné.

De cette façon vous allez mettre en œuvre tout le corps et équilibrer votre progression. Enfin, parce que les ligaments et le cartilage ne sont plus dans le même état que lorsque vous aviez 20 ou 30 ans, vous ne devez effectuer que des exercices qui ne vont pas traumatiser vos articulations.

Entamez la musculation après 50 ans avec 3 exercices faciles à faire !

Voici 3 exercices simples pour débuter la musculation après 50 ans. Et cela depuis chez vous. Il n’est en fait pas nécessaire de s’engager dans un club de gym pour les atteindre. Il suffit d’une bonne dose de volonté et de courage. Allons-y !

À Lire  Musculation : comment améliorer sa force musculaire

Les squats assis

En commençant à faire des squats à la maison deux fois par semaine, vous renforcerez rapidement vos cuisses et vos fessiers. C’est ainsi:

Pour en profiter au maximum, faites 3 séries de 10, entrecoupées de périodes de repos d’environ une minute. Allez, tu commences quand ?

 Le pont

Pour renforcer le dos, les abdominaux, les fessiers et l’arrière des cuisses, rien ne vaut le pont. Allongez-vous d’abord sur le dos, les bras le long du corps, les genoux pliés, les pieds fermement ancrés au sol et à la largeur des hanches.

Ensuite, inspirez, contractez vos fessiers en les élevant vers le plafond, puis, sur une expiration, ramenez-les vers le sol sans les baisser. Idéalement, vous effectuez 3 séries de 5, 10 puis 15 répétitions au cours des journées. Prenez une minute de repos entre chaque série. Résultats garantis !

Les battements de bras

Faire cet exercice deux fois par semaine vous aidera à tonifier votre poitrine, vos épaules et vos bras. C’est ainsi:

Effectuez 3 séries de 10 répétitions avec une minute de repos entre les séries. Après quelques semaines d’entraînement, vous apprécierez les résultats. Croyez-nous !