Département Télésanté et Innovation Numérique du Cnam

Vous êtes dans : Accueil & GT ; Nouvelles & gt; e-santé & gt;

La santé numérique est un grand changement pour le système de santé et l’assurance maladie. Pour mieux répondre aux enjeux qu’elle représente et accompagner les acteurs du secteur au bénéfice de ses utilisateurs (patients et professionnels de santé), la Caisse nationale d’assurance maladie crée une direction dédiée à la télésanté et à l’innovation numérique.

Dans le contexte de l’essor de la santé numérique, l’assurance maladie participe à la structuration du développement de la santé numérique, à travers les quatre rôles principaux de financeur, d’opérateur, de régulateur et d’accompagnement des usagers du système.

Contribuer à l’accélération et à la structuration de la santé numérique

La Caisse a relevé l’effort supplémentaire d’accompagnement et d’évaluation que doivent faire tous les acteurs publics du domaine de la santé numérique afin de mieux réguler l’écosystème face à la diffusion des innovations, malgré l’investissement et l’implication croissants qu’ils ont déjà prouvés. La Cnam a notamment souligné que les dispositifs médicaux, les applications et les services numériques ne sont pas évalués par les autorités sanitaires et « en dehors de tout cadre, avec le risque de perturber l’organisation des soins plutôt que de la rendre plus efficace ».

Pour l’assurance santé, la Direction de la Télésanté et de l’Innovation Numérique devrait davantage contribuer à l’accélération et à la structuration de la santé numérique. Il rapporte directement à Marguerite Cazeneuve, directrice adjointe de la gestion et de l’organisation des soins (DDGOS), et dirigée par Laurie Soffiati, qui a pris ses fonctions le 27 octobre à la tête du nouveau service. De 2019 à 2020, elle a été collaboratrice parlementaire de la députée de la 1ère circonscription de l’Aude, Danièle Hérin, et a notamment contribué aux travaux sur les modèles économiques des Gafam dans le cadre de la mission « Souveraineté numérique ».

À Lire  Immobilier. Déménagement : étapes à retenir

Identifier les innovations technologiques et évaluer leur impact

Le service Télésanté et Innovation Numérique a deux missions principales :

La Cnam souhaite ainsi contribuer à la définition des conditions de prise en charge, d’orientation et de remboursement des acteurs de la télésanté et de la santé numérique, tant pour les applications destinées aux patients (voyage patient, thérapies numériques, etc.) qu’utilisées par les professionnels de santé (e-course, messagerie instantanée, aide au diagnostic, etc.).

L’assurance maladie insiste sur la prise en compte des objectifs de santé publique, d’amélioration de la qualité des soins et de l’efficacité de la dépense publique pour mettre l’innovation numérique au service d’une meilleure santé de la population.