Deux départs à la retraite ont été célébrés à la mairie de Ginestas

Lorsque Patricia Cecchinato est entrée à la mairie de Ginestas en janvier 1982, il n’y avait ni ordinateur ni téléphone portable. Françoise Puig le rejoint 7 ans plus tard. Une collaboration qui durera 33 ans. Vendredi 16 décembre en salle du conseil, le maire Georges Combes a présenté ses voeux aux ouvriers de la ville et à l’issue de la réunion, les futurs retraités ont été honorés.

D’anciennes élues ont ravivé quelques souvenirs avec des anecdotes sur le recrutement du personnel féminin à cette époque. Après avoir reçu un bouquet de fleurs et d’autres cadeaux, sa gorge se serra, ses émotions montèrent. « Avant le travail était différent, on faisait tout sur papier, c’était impossible de comparer », ont-ils avoué quand on leur a posé la question.

Patricia se souvient : « Liste électorale à dactylographier au format A3, des fautes et il fallait tout refaire. Parfois on se couche tard et on continue, dans ce travail de contact, toutes les informations via le secrétariat, ce qui en fait un travail passionnant ! » .

Patricia est présidente de l’association de lutte contre le cancer et du Téléthon. À la retraite, il consacrera plus de temps à la lecture, aux mots croisés, à la belote et au tarot. Son implication dans le bénévolat se poursuivra.

Françoise est au cabinet Gigues (gym, yoga) depuis sa création il y a 31 ans. Elle aime la nature, la vie en plein air et les sports. Elle pourra s’investir davantage dans les activités familiales.

La fête de fin d’année sera particulière et tournera une page de sa vie professionnelle. Leur compétence, leur gentillesse et leur efficacité sont reconnues de tous.

À Lire  Comment accoucher tôt ?