Doctolib est dans la tourmente après avoir été accusé de promotions médicales non approuvées

De nombreux médecins depuis hier utilisent les médias sociaux pour interpeller Doctolib pour avoir autorisé l’accès aux rendez-vous pour les pratiques illégales de la médecine. La plateforme a cependant toujours insisté sur le fait qu’elle n’autorisait pas de telles pratiques sur sa plateforme.

Des médecines alternatives comme la Naturopathie

Des médecines alternatives comme la Naturopathie

Doit-on y voir un cas de promotion illégale ? Les médecins ont été surpris de constater que Doctolib propose des consultations de naturopathie dans le cadre de leur plateforme. La question fait désormais rage sur les réseaux sociaux alors que les gens se demandent si la plateforme doit offrir un accès égal aux médecins conventionnés avec eux et aux praticiens de médecine alternative. Un médecin sur Twitter qui pratique la RCR a souligné que le sceau sur le document valide la consultation avec des praticiens non agréés pour 80 euros et que Doctolib fait autorité sur l’efficacité de ce médicament qui n’est pas reconnu par l’Etat.

La réponse de Doctolib

La réponse de Doctolib

Doctolib n’a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux, affirmant que ce n’était pas à eux de trancher ces arguments. « Sur ce sujet, la société évolue et certaines associations de patients favorisent l’accès aux thérapies complémentaires, par exemple. Nous pensons que ce n’est pas le rôle de Doctolib de trancher ces débats.

À Lire  Football. Régional : les gagnants 2021-2022 sont établis

De nombreux médecins sur les réseaux sociaux ont été choqués par une déclaration sur la plateforme qu’ils ont trouvée déroutante et qu’il n’y avait pas de communication claire.

Doctolib a tenté de calmer la tempête en publiant un autre commentaire, se disant résolument contre la pratique illégale des drogues. Ils soutiennent que les patients qui recherchent des soins spécialisés sont responsables d’obtenir des rendez-vous avec des médecins qui ne sont pas enregistrés auprès du ministère de la Santé.

« Nous vous précisons qu’il est impossible de prendre rendez-vous avec un praticien qui ne figure pas sur la liste du ministère de la santé sans en faire la demande expresse. »

Une chasse aux praticiens sur Doctolib

Une chasse aux praticiens sur Doctolib

En attendant, les médecins mettent en garde contre certains profils naturopathiques que propose Doctolib, notamment ceux qui proposent des soins d’auto-guérison, d’iridologie, ou encore de Reiki. Il y a actuellement une véritable guerre sur Twitter pour dénicher les pires pratiques sur Doctolib.

« Au début, il ne sera pas d’accord… » La naturopathe Irène Grosjean conseille aux parents d’abuser sexuellement de leur bébé pour faire baisser la fièvre. N’oubliez pas qu’il forme encore des dizaines de naturopathes chaque année à ses horribles méthodes. 1/7 ⬇️ pic.twitter.com/Wt6PVAbczG

— L’Extracteur (@l_extracteur) 22 août 2022

Un internaute a également trouvé des dizaines de naturopathes formés par un entraîneur en naturopathie qui encourage les abus sexuels sur les bébés pour faire baisser leur fièvre. Face à de tels processus sans nom, la plate-forme a bloqué la vérification de ses étudiants.

Bonjour, vu la gravité de ce signalement, nous suspendons immédiatement les rendez-vous pour les profils concernés afin de procéder à des vérifications. 1/3

À Lire  Électroménager : Lave-linge frontal Bosch en solde 38% sur Amazon

— Doctolib (@doctolib) 22 août 2022