Échange crypto hybride (HEX) : de quoi parlons-nous ?

Entre les portefeuilles, les échanges cryptographiques DEX, CEX et HEX, les nouveaux venus dans la cryptosphère se perdent parfois dans un vaste système nébuleux. L’intérêt croissant pour les crypto-monnaies et l’évolution des besoins des investisseurs ont conduit à l’essor et à la diversification de l’échange, dont HEX fait partie. Voici quelques bonnes choses à savoir sur ce modèle hybride d’échanges cryptographiques.

Échanges crypto : les différentes structures existantes

Les échanges cryptographiques sont probablement parmi les termes les plus répétés sur le marché. Les nouveaux investisseurs s’en aperçoivent rapidement sans vraiment comprendre l’histoire. Voici une occasion de mieux comprendre les choses. Les échanges cryptographiques font partie des aspects les plus importants de la cryosphère. Ce sont d’excellents outils pour investir, échanger ou échanger des actifs numériques.

Il existe jusqu’à présent trois types d’échanges : CEX (échanges centralisés), DEX (échanges décentralisés) et HEX (échanges hybrides). Les CEX sont détenus, exploités, gérés et contrôlés par une autorité centrale. Ce type de plate-forme a le droit d’autoriser les transactions. D’autre part, les CEX présentent de nombreux avantages, notamment plus d’argent, des transactions plus rapides et la possibilité de restaurer votre compte si vous perdez des notifications.

Les DEX, des plates-formes basées sur la blockchain, permettent aux utilisateurs d’échanger des crypto-monnaies sans autorité centrale. Les transactions sont effectuées sans intermédiaire ni tiers. Ces plateformes sont axées sur les échanges peer-to-peer. Les DEX fonctionnent via des contrats intelligents, c’est-à-dire des protocoles informatiques automatisés qui garantissent l’intégrité des transactions. La sécurité, la confidentialité et la gestion des actifs sont quelques-uns des avantages des échanges intégrés.

Le  b.a-ba des échanges crypto hybrides (HEX)

CEX et DEX présentent tous deux des avantages indéniables, mais ils présentent également certaines limites. CEX, par exemple, inclut le suivi KYC. Ce processus d’identification peut dissuader certains investisseurs qui apprécient leur anonymat. Sur les DEX, la rapidité des échanges laisse parfois à désirer, sans parler de la qualité souvent médiocre de l’espace, difficile à gérer.

À Lire  Le bitcoin s'envole mais le risque de rechute est élevé : conseil boursier

C’est tout l’intérêt de HEX. Les échanges crypto hybrides combinent en fait tous les avantages de CEX et DEX en plus de remplir leurs pages. En termes simples, les utilisateurs ont le contrôle total de leurs actifs sur un échange hybride (comme CEX). Ceci, sans souffrir du manque de convivialité et d’intuitivité des plateformes DEX. Les investisseurs bénéficient également de la confidentialité et de la sécurité des DEX.

Les bourses hybrides sont conçues pour être plus évolutives et offrir des frais de transaction moins élevés. Les plates-formes hybrides utilisent la technologie blockchain pour tirer parti de l’anonymat des DEX et travaillent avec le système d’entiercement pour surmonter les risques inhérents aux échanges centralisés. HEX semble idyllique, mais il a encore quelques inconvénients, notamment un faible volume de ventes.

Les échanges hybrides sont plus récents. Cela explique pourquoi les HEX n’ont pas le volume nécessaire pour devenir des plateformes importantes pour l’achat et la vente d’actifs numériques. Mais peut-être que cet exemple jouera un rôle de plus en plus important dans la crypto-monnaie à l’avenir.

Recevez un résumé de l’actualité financière mondiale en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne manquer aucun Cointribune important !

Je tombe par hasard dans la cryptosphère et j’en suis témoin