États-Unis : décision de 1971 favorisant les crypto-monnaies aujourd’hui

Les décisions prises dans le passé peuvent affecter l’avenir. C’est facile à réaliser avec les crypto-monnaies américaines. En effet, leur développement et leur implantation dans le pays résultent d’une décision prise par Richard Nixon en 1971. Au cours de cette année, il a annoncé que les États-Unis n’accepteraient plus d’échanger des dollars détenus par des gouvernements étrangers contre de l’or. Entre autres choses, cette décision a alimenté une augmentation notable du taux d’adoption des crypto-monnaies dans le pays plusieurs décennies plus tard. Explications.

Une décision marquante

Une décision marquante

Il y a 50 ans, le 37e président des États-Unis, Richard Nixon, a déclaré au monde que son pays ne pouvait pas continuer à contrôler le système financier mondial comme avant. Il semblait soutenir que les États-Unis restent la puissance économique la plus importante, mais ne peuvent pas continuer leur domination.

En fait, l’annonce de Nixon a sans doute été l’une des plus difficiles qu’il ait jamais faites. En effet, reconnaître la faiblesse des États-Unis n’est pas facile. Pourtant, le président n’avait pas vraiment le choix dans le contexte de l’époque, la confiance dans le dollar ayant été ébranlée par la hausse de l’inflation. De plus, les réserves d’or de la voûte de Fort Knox s’épuisaient rapidement.

Certes, Nixon avait affirmé que sa décision de « fermer la fenêtre d’or » n’était que temporaire, mais ce n’était pas le cas. En effet, cette décision a marqué le XIXe siècle et son influence perdure jusqu’à nos jours. Tout bien considéré, l’annonce de Nixon sonnait comme un aveu : le système économique était sans vie et avait besoin d’être réinventé.

À Lire  Crypto : USDT renforce sa présence sur Binance

Un monde devenu instable, mais heureusement les cryptos…

Un monde devenu instable, mais heureusement les cryptos…

Après que Nixon ait décidé de tourner le dos à l’or, plusieurs économistes ont exprimé leur joie. Selon eux, les conséquences ne seraient que positives. Par exemple, ils pensaient que l’élimination des taux de change fixes conduirait à une plus grande stabilité des prix et à une faible inflation. Cependant, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Au contraire, la situation s’est aggravée.

En l’absence du dollar comme axe du système économique international, les pressions inflationnistes se sont intensifiées. Et comme le pétrole se négociait en dollars, la dévaluation de la devise américaine a entraîné une hausse des prix. Les banques ont alors tenté de réagir en créant de la monnaie en achetant des obligations. Au cours de la dernière décennie, des milliers de milliards de dollars ont été injectés dans l’économie mondiale. Cependant, tout cela s’est avéré inefficace.

Nixon ne le savait pas, mais sa décision en 1971 a créé un monde de marchés financiers avec des prix volatils et des tensions géopolitiques. En particulier, la confiance dans les banques centrales a commencé à s’effriter. Et depuis lors, les crypto-monnaies sont apparues comme une alternative pour soutenir le marché.

En 1971, le président américain Nixon a pris l’une des décisions les plus importantes de l’Amérique ; une décision dont l’impact se fait encore sentir aujourd’hui. En choisissant d’arrêter d’échanger des dollars contre l’or des gouvernements étrangers, Nixon a créé un monde financier instable où les crypto-monnaies sont désormais des solutions utiles.

Recevez un résumé de l’actualité dans le monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer d’important de Cointribune !

À Lire  NFT : La Formule 1 renforce sa présence dans le secteur de la crypto !

Derrière la signature générale « Redaction CT » se cachent de jeunes journalistes et auteurs au profil particulier qui souhaitent rester anonymes car liés à un écosystème avec certaines obligations.