EXCLU – Alexandra Rosenfeld : Ses conseils pour se lancer dans le yoga

Mathilde Dandeu, Médusa France

A l’occasion des Journées Nationales du Livre et du Vin, Alexandra Rosenfeld est venue présenter son livre, paru le 7 avril. Surnommée « Ma méthode de bien-être : Ayurveda, Joie, Yoga », l’ancienne Miss France partage ses secrets pour se sentir bien dans son corps et dans son esprit, ainsi que les pouvoirs d’une alimentation saine. Pour Orange Trends, elle a dévoilé quelques astuces pour débuter dans le yoga.

Le yoga a deux images : celle d’un sport lent qui fait peu de travail ou celle d’un sport souple et difficile. Mais après cette rencontre avec Alexandra Rosenfeld, vous changerez sûrement d’avis et aurez (peut-être) envie de vous essayer à cette discipline. Un critère très important pour le coach sportif est le « désir » : « Pour aller à un cours de yoga, il faut avoir envie d’y aller et surtout avoir envie d’aller bien. Ouvert à tous, « hommes, femmes, femmes enceintes, enfants, personnes âgées », comme le confirme Alexandra Rosenfeld, le yoga est disponible (presque) non-stop. Ainsi chacun peut trouver son bonheur et son équilibre. « Il existe des yogas dynamiques comme Warrior », qui étonnamment « séduisent beaucoup les débutants », explique Alexandra Rosenfeld. Mais il existe aussi des « yoga doux », comme le « Yin Yoga, qui est un yoga où l’on reste longtemps dans les postures ».

Parler de yoga avec l’auteur, c’est se sentir serein vis-à-vis de la discipline qui peut parfois impressionner, notamment lorsqu’on entre sur les réseaux sociaux. « Il ne faut pas essayer d’aimer absolument les poses. Ce qu’on voit sur Instagram, les filles avec les jambes derrière les oreilles, c’est très beau, mais ce sont souvent d’anciennes gymnastes », confie le yogi. Ensuite on se délecte de toute pression ou de toute impression, car faire du yoga « c’est aussi s’asseoir les jambes croisées, fermer les yeux et réussir à se concentrer ». Pour Alexandra Rosenfeld, il ne faut pas se forcer, mais prendre le temps « d’écouter et de se connecter ». Deux gestes essentiels auxquels il ajoute l’importance de « s’accepter et de s’aimer ». namaste

À Lire  Yoga : choisir le bon cours

Laisser un commentaire