Exercice de respiration (pranayama) pour se rafraîchir par temps chaud

En plus d’apporter une réelle fraîcheur au corps, cette technique des yogis détend également l’esprit.

Si l’hydratation et une bonne aération des vêtements restent indispensables pour résister à la chaleur, la respiration peut aussi être un bon moyen de se rafraîchir. Coach de vie et professeur de Hatha Yoga Claire Castagne nous propose ici le Pranayama (« contrôle de la respiration » en Sanskrit) à faire quand on n’a pas la clim !

Pour vous entraîner, installez-vous dans une position assise confortable. Cela peut être sur une chaise, le dos droit et les pieds à plat, ou les jambes croisées directement sur votre tapis de yoga. Vous pouvez placer une brique ou un gros livre sous votre bassin si cela aide à redresser votre dos.

Les mains sont détendues sur les genoux, les épaules et le visage détendus.

On roule la langue comme une pipe pour avaler, comme à travers une paille. Vous ressentez immédiatement une sensation de fraîcheur. Puis expirez la bouche fermée, par le nez.

Ce souffle s’appelle Sheetali.

S’il est difficile de rouler correctement la langue entre les lèvres, vous pouvez plutôt pratiquer le Seetkari, la respiration sifflante.

Pour cela, je glisse la langue entre les dents pour inspirer. Et on respire à chaque fois par le nez.

Continuez ainsi pendant au moins dix à quinze cycles. Ensuite, si possible, prenez un moment pour vous allonger sur votre tapis (ou canapé) en savasana, la pose du cadavre.

Cela vous permet de mieux absorber les effets de cette haleine rafraîchissante. Vous pouvez voir la lune au point entre les sourcils, la couleur bleue, sentir le froid.

À Lire  Viol, inceste. Ouverture d'un centre d'accueil pour femmes victimes de violences à Grenoble

En plus d’apporter une vraie fraîcheur au corps, ces deux techniques de yogi vont aussi détendre l’esprit. Idéal donc durant l’été, pour pratiquer à l’ombre, le matin ou en fin de journée. Vous pouvez le faire séparément ou au début de votre séance de yoga.

Pensez à bien vous hydrater, cependant il vaut mieux ne pas trop manger ni trop boire juste avant le Pranayama pour éviter une sensation d’inconfort. Enfin, cela peut sembler logique, mais il vaut mieux éviter de pratiquer ces deux respirations lorsqu’il fait froid, ou en cas de rhume ou d’asthme.

Sommaire

Notre experte

Notre experte

Claire Castagne est coach de vie et professeur certifiée de Hatha Yoga Son Instagram : @claire_castagne Sa chaîne YouTube « Yoga pour les formes voluptueuses » : Claire Castagne Son groupe Facebook : Yoga pour tous Son blog sur la gratuité et l’amour de soi : happycoach.fr

Laisser un commentaire