Face à l’inflation, 2022 sera-t-elle une année de promotion pour les supermarchés ?

l’important

Face à un contexte inflationniste, les grands distributeurs de cette année peuvent utiliser la principale arme à leur disposition : la promotion.

2022 sera l’année du retour de l’inflation. Certaines études prédisent une flambée des prix d’au moins 3 à 4 % dans les mois à venir. Des pronostics qui inquiètent les consommateurs… et obligent les commerçants à réagir.

« Un déferlement promotionnel »

"Un déferlement promotionnel"

« La première stratégie que les supermarchés adoptent est d’essayer de retarder au maximum l’application des nouveaux prix », a déclaré Olivier Dauvers, expert du commerce de détail. Pendant 3-4 mois, le distributeur s’est disputé avec son fournisseur. photos de prix, comme le Leclerc et la baguette à 29 cents. « Ils essaient de passer par une opération un peu symbolique pour convaincre les consommateurs, pour montrer qu’ils se battent pour eux », explique Olivier Dauvers.

Les distributeurs doivent également utiliser la principale arme à leur disposition : la promotion. « L’année dernière a été très promotionnelle, tient à souligner Jérôme Parigi, rédacteur en chef adjoint en charge de la diffusion chez LSA. En 2021, il y a des ventes record en promotion pour rattraper l’impact de la crise sanitaire. Il faut redonner aux gens l’envie d’aller au magasin. La part du chiffre d’affaires réalisée avec le produit mis en avant est de 21 %. Pour le rayon pharmacie, les parfums et l’hygiène sont même montés à 24% », a-t-il déclaré.

En deux ans, les hypermarchés ont perdu 11% de leurs transactions

En deux ans, les hypermarchés ont perdu 11% de leurs transactions

Et 2022 devrait l’être tout autant. « Face au contexte d’inflation, les distributeurs vont proposer de nombreuses promotions », a assuré Jérôme Parigi. « C’est clair qu’il y aura une poussée de promotion, battant Olivier Dauvers. C’est une façon pour un supermarché, chaque semaine, de susciter l’intérêt des clients pour qu’ils viennent chez eux plutôt qu’ailleurs. » De leur côté, les marques, qui ont aussi besoin d’être en magasin, « doivent mettre en avant les promotions pour montrer leur attractivité », précise Olivier Dauvers.

Un autre élément indique également que la promotion sera au rendez-vous. En effet, depuis la crise sanitaire, les magasins ont perdu beaucoup de consommateurs. « Par rapport à 2019, la fréquentation des hypermarchés et grandes surfaces a diminué. En deux ans, les hypermarchés ont perdu 11% de leurs transactions. En valeur absolue, 170 millions d’euros de transactions se sont évaporées. L’enjeu pour eux, c’est que les clients reviennent », explique Jérôme Paris.

Les marques de distributeurs, « une valeur refuge » ?

Les marques de distributeurs, "une valeur refuge" ?

De plus, avec la crise, l’innovation s’est affaiblie en 2020 et 2021. « Les taux d’innovation ont baissé au plus bas niveau des deux dernières années et ne représentent plus que 2,2% des ventes totales ». Nous pouvons prédire que d’ici 2022, les fabricants augmenteront ce pourcentage. Et qui dit innovation dit promotion, pour que le produit soit testé. »

Autre moyen de lutter contre l’inflation : la MDD. « Chaque fois qu’il y a une période d’inflation, la MDD sort victorieuse, car elle représente une valeur refuge aux yeux du client. Lorsqu’un client est confronté à une offre qui devient chère, il a tendance à baisser. un cran dans la gamme », précise Olivier Dauvers.

Quels sont les effets de l’inflation sur la croissance ?

Quels sont les effets de l'inflation sur la croissance ?

De son côté, Jérôme Parigi était un peu moins convaincu. « Les grandes marques négocient leurs prix et leurs promotions avec les détaillants en début d’année. Les hausses de prix n’interviennent donc qu’en mars, avril ou mai. Cependant, les produits de marque distributeur n’ont pas eu d’effet de négociation commerciale, et sont donc directement touchés par les hausses de prix, a-t-il expliqué. Ainsi, la différence de prix entre les MDD et les grandes marques ne devrait pas trop se faire sentir dans les premiers mois de l’année. » Surtout depuis dix ans, le poids des ventes des MDD diminue…

L’inflation peut entraîner, lorsque l’inflation est élevée, un ralentissement de la croissance économique, du produit global et une baisse de l’emploi. L’inflation chronique a de nombreux effets pervers : Elle perturbe la répartition macroéconomique des revenus.

Quelles sont les conséquences positives de l’inflation ?

Pourquoi l’inflation est-elle bonne pour la croissance ? Il y a trois raisons principales à cela : la réouverture rapide de notre économie, la hausse des prix de l’énergie, qui font monter l’inflation, et ce que les statisticiens appellent « l’effet de base ».

Quels sont les avantages de l’inflation ?

Si l’inflation a toujours un effet négatif à long terme, elle peut avoir un effet positif à court terme. â L’impact positif : – réduire l’endettement des débiteurs (ex : emprunter pour acheter une maison). – bénéficie à ceux qui bénéficient de revenus indexés sur l’inflation.

Comment protéger son argent contre l’inflation ?

« L’inflation diminue, mais temporairement, réduit la dette publique. … Plus le taux de croissance du PIB nominal augmente, plus l’écart entre le taux d’intérêt réel et le taux d’intérêt sur cette dette, donc le solde primaire, diminue. Il est donc plus facile de réduire le ratio dette/PIB.

  • Mais les rouages ​​tournent, et l’inflation pourrait revenir en 2021 sur fond de flambée des prix de l’énergie…
  • Or. …
  • Louer un bien immobilier. …
  • Les actions des entreprises qui sont en mesure de fixer les prix. …
  • actions bancaires. …

Quels sont les risques de l’inflation ?

Obligations indexées sur l’inflation (OII)

Quels sont les avantages de l’inflation ?

Si l’inflation surprend par une remontée désagréable dans les prochains trimestres, il faut craindre de fortes turbulences sur les marchés obligataires et actions, sur fond d’accélération du resserrement monétaire de la politique monétaire de la banque centrale, pour contrer la flambée des prix. ..

Quels sont les risques de l’inflation dans le secteur de la construction ?

« L’inflation diminue, mais temporairement, réduit la dette publique. … Plus le taux de croissance du PIB nominal augmente, plus l’écart entre le taux d’intérêt réel et le taux d’intérêt sur cette dette, donc le solde primaire, diminue. Il est donc plus facile de réduire le ratio dette/PIB.

Quel est l’impact de l’inflation sur la croissance économique ?

La flambée des coûts n’est pas encore terminée et d’ici 2022 pourrait entraîner une augmentation de 7 % du prix moyen des maisons neuves, similaire à l’augmentation moyenne observée cette année, estime la Fédération du bâtiment. Le secteur s’attend à un retour l’an prochain aux niveaux d’activité d’avant la pandémie.

Quel est l’impact de l’inflation sur la croissance economique ?

Il existe également une relation à long terme entre l’inflation, les taux sur le marché interbancaire et les taux des prêts bancaires. Une augmentation de 1 % (1 %) du taux interbancaire à une semaine entraîne une baisse de 0,02 % de l’indice des prix à la consommation à plus long terme.

Quelles sont les causes et les conséquences de l’inflation ?

Plus l’inflation est élevée, plus la valeur du PIB est élevée, ce qui tend à faire baisser le ratio dette/PIB. … Plus le taux de croissance du PIB nominal augmente, plus l’écart entre le taux d’intérêt réel et le taux d’intérêt sur cette dette, donc le solde primaire, diminue. Il est donc plus facile de réduire le ratio dette/PIB.

Comment résoudre les problèmes de l’inflation ?

Comment résoudre les problèmes de l'inflation ?

L’inflation de la demande est causée par un déséquilibre entre l’offre et la demande. Si la demande d’un produit ou d’un service essentiel dépasse l’offre et que les producteurs ne peuvent pas ou ne veulent pas augmenter leur production immédiatement, la demande excédentaire fera monter les prix.

La lutte contre l’inflation doit être vue moins comme une série de problèmes fiscaux, financiers, voire monétaires, que comme un problème purement économique. Il s’agit de produire de nouveaux biens, soit en réduisant la production des autres, soit en augmentant la production.

Quelles sont les conséquences de l’inflation ?

Quel est l’impact positif de l’inflation ? Si l’inflation a toujours un effet négatif à long terme, elle peut avoir un effet positif à court terme. â L’impact positif : – réduire l’endettement des débiteurs (ex : emprunter pour acheter une maison). – bénéficie à ceux qui bénéficient de revenus indexés sur l’inflation.

Quels sont les risques de l’inflation ?

Ainsi, une inflation excessive risque de réduire l’investissement productif et donc le potentiel de croissance. Cela pénalise les ménages si leurs salaires ne sont pas indexés sur la hausse des prix.

Qui profite de l’inflation ?

Si l’inflation surprend par une remontée désagréable dans les prochains trimestres, il faut craindre de fortes turbulences sur les marchés obligataires et actions, sur fond d’accélération du resserrement monétaire de la politique monétaire de la banque centrale, pour contrer la flambée des prix. ..

Pourquoi l’inflation Est-elle parfois un problème ?

Aujourd’hui, ceux qui ont le plus profité de la reprise sont ceux qui ont adopté les dernières technologies modernes capables d’apporter l’agilité et la collaboration nécessaires entre la finance, la chaîne d’approvisionnement, la production, les ressources humaines et les services commerciaux. .

Comment résoudre le problème de l’inflation ?

L’inflation peut supprimer la compétitivité économique et le commerce extérieur (les produits importés peuvent être moins chers que les produits nationaux). L’inflation pénalise avant tout l’épargne en entraînant une perte de valeur du montant épargné et en réduisant le taux de rendement.

  • Comment lutter contre l’inflation ?
  • RÉDUIRE LES DÉPENSES PUBLIQUES. …
  • RÉDUIRE LES INVESTISSEMENTS PUBLICS ET PRIVÉS. …
  • RECEVOIR UN DÉFICIT DE LA BALANCE DES PAIEMENTS COURANTS. …

Quels sont les effets de l’inflation ?

UTILISER LA RÉSERVE DE CHANGE ET UTILISER, SI NÉCESSAIRE, DES PRÊTS EXTÉRIEURS.

Quelles peuvent être les causes de l’inflation ?

Du côté des consommateurs, le résultat de l’inflation est une baisse du pouvoir d’achat. Dans le contexte post-covid, c’est du côté de l’offre que les conséquences de l’inflation sont les plus graves. … À son tour, l’inflation peut aggraver le potentiel productif d’une économie.

Quelles sont les caractéristiques de l’inflation ?

Ceux-ci comprennent : (i) la monnaie (équilibre entre l’offre et la demande), (ii) la demande d’une inadéquation entre une demande excessive par rapport à l’offre sur le marché des biens et services, (iii) les coûts, (iv) la structure économique, (v ) les attentes des acteurs économiques et (vi) …

Quelles sont les causes et les conséquences de linflation ?

L’inflation se caractérise par une augmentation de tous les prix. C’est un phénomène qui a tendance à s’auto-entretenir ou à s’accélérer. En règle générale, la hausse des prix de certains biens et services (pétrole, alimentation, électricité) est plus ou moins compensée par la baisse des prix d’autres produits.

Quelles sont les causes de l’inflation ?

L’inflation de la demande est causée par un déséquilibre entre l’offre et la demande. Si la demande d’un produit ou d’un service essentiel dépasse l’offre et que les producteurs ne peuvent pas ou ne veulent pas augmenter leur production immédiatement, la demande excédentaire fera monter les prix.

L’inflation a d’abord été considérée comme un phénomène monétaire. Pour certains, c’est dû à une création monétaire excessive. Pour d’autres, c’est le résultat d’un conflit dans la répartition de la valeur ajoutée.

Quelles sont les conséquences de l’inflation ?

Quelles sont les causes et les effets de l’inflation ? L’inflation de la demande est causée par un déséquilibre entre l’offre et la demande. Si la demande d’un produit ou d’un service essentiel dépasse l’offre et que les producteurs ne peuvent pas ou ne veulent pas augmenter leur production immédiatement, la demande excédentaire fera monter les prix.

Qui profite de l’inflation ?

Ainsi, une inflation excessive risque de réduire l’investissement productif et donc le potentiel de croissance. Cela pénalise les ménages si leurs salaires ne sont pas indexés sur la hausse des prix.

Quels sont les risques de l’inflation ?

Aujourd’hui, ceux qui ont le plus profité de la reprise sont ceux qui ont adopté les dernières technologies modernes capables d’apporter l’agilité et la collaboration nécessaires entre la finance, la chaîne d’approvisionnement, la production, les ressources humaines et les services commerciaux. .

Quels sont les avantages de l’inflation ?

Si l’inflation surprend par une remontée désagréable dans les prochains trimestres, il faut craindre de fortes turbulences sur les marchés obligataires et actions, sur fond d’accélération du resserrement monétaire de la politique monétaire de la banque centrale, pour contrer la flambée des prix. ..

Comment résoudre le problème de l’inflation ?

« L’inflation diminue, mais temporairement, réduit la dette publique. … Plus le taux de croissance du PIB nominal augmente, plus l’écart entre le taux d’intérêt réel et le taux d’intérêt sur cette dette, donc le solde primaire, diminue. Il est donc plus facile de réduire le ratio dette/PIB.

Pour contrôler l’inflation, la banque centrale peut agir avec deux leviers : son taux d’intérêt préférentiel ou la quantité de monnaie qu’elle émet. Cependant, ces deux instruments ne peuvent pas être utilisés en même temps, toute variation du taux de change entraîne une variation de la quantité de monnaie, et inversement.

Qui profite de l’inflation ?

Quelles sont les conséquences de l’inflation ? Ainsi, une inflation excessive risque de réduire l’investissement productif et donc le potentiel de croissance. Cela pénalise les ménages si leurs salaires ne sont pas indexés sur la hausse des prix.

Aujourd’hui, ceux qui ont le plus profité de la reprise sont ceux qui ont adopté les dernières technologies modernes capables d’apporter l’agilité et la collaboration nécessaires entre la finance, la chaîne d’approvisionnement, la production, les ressources humaines et les services commerciaux. .

Pourquoi l’inflation est favorable aux agents endettés ?

A qui profite l’inflation ? L’entreprise augmente également les prix librement lorsque les biens vendus sont des besoins de consommation de la vie quotidienne, tels que le pétrole et le gaz. Cependant, c’est la demande des consommateurs qui donne aux entreprises le levier pour augmenter les prix.

Quelles actions contre l’inflation ?

  • Plus le taux d’inflation est élevé, plus le PIB nominal est élevé, ce qui tend à faire baisser le ratio dette/PIB. … Plus le taux de croissance du PIB nominal augmente, plus l’écart entre le taux d’intérêt apparent sur la dette et celui-ci, donc le solde primaire stable, diminue.
  • Protégez votre épargne de l’inflation.
  • L’or, la reine des valeurs anti-inflationnistes.
  • La location immobilière, un placement indexé sur l’inflation.
  • Investissez dans des actions ou acceptez plus de risques.
  • Vins et œuvres d’art, proposés aux connaisseurs.

Comment protéger son argent de l’inflation ?

Les forêts, un investissement qui ne connaît pas de crise.

Quels sont les moyens de lutte contre l’inflation ?

En période d’inflation, pour que votre pouvoir d’achat ne diminue pas, il est très important d’investir dans des placements dont les rendements sont supérieurs au taux d’inflation. Avec le taux d’inflation actuel de 2,6%, la plupart des investissements avec garantie de capital sont à éviter. Nous penserons spécifiquement aux livrets bancaires.

  • Comment lutter contre l’inflation ?
  • RÉDUIRE LES DÉPENSES PUBLIQUES. …
  • RÉDUIRE LES INVESTISSEMENTS PUBLICS ET PRIVÉS. …
  • RECEVOIR UN DÉFICIT DE LA BALANCE DES PAIEMENTS COURANTS. …

Quand va s’arrêter l’inflation ?

UTILISER LA RÉSERVE DE CHANGE ET UTILISER, SI NÉCESSAIRE, DES PRÊTS EXTÉRIEURS.

Pourquoi l’inflation est mauvaise pour la Bourse ?

L’inflation ralentira en 2022, prévoit Christine Lagarde (BCE) Au Sénat, la patronne de la BCE a défendu le mandat officiel de son agence, la stabilité des prix. Et maintenir le cap de sa politique monétaire. Le pire est passé, selon Christine Lagarde.

L’inflation fait grimper les taux d’intérêt obligataires et peut mettre les sociétés cotées en difficulté s’il est trop tôt. Les entreprises voient parfois leurs coûts augmenter sans pouvoir poursuivre immédiatement ces hausses de prix. Cela réduit leurs marges.

Quels sont les risques d’une inflation ?

Comment protéger son argent de l’inflation ? Les investissements pour soutenir l’inflation étant un abri traditionnellement utilisé comme un rempart contre l’inflation, les prix ont tendance à s’apprécier rapidement, voire beaucoup plus rapidement que les prix ne montent. Un autre refuge plus récent est celui des crypto-monnaies.

Quels sont les risques de l’inflation dans le secteur de la construction ?

Si l’inflation surprend par une remontée désagréable dans les prochains trimestres, il faut craindre de fortes turbulences sur les marchés obligataires et actions, sur fond d’accélération du resserrement monétaire de la politique monétaire de la banque centrale, pour contrer la flambée des prix. ..

Quel sera le taux d’inflation 2021 ?

La flambée des coûts n’est pas encore terminée et d’ici 2022 pourrait entraîner une augmentation de 7 % du prix moyen des maisons neuves, similaire à l’augmentation moyenne observée cette année, estime la Fédération du bâtiment. Le secteur s’attend à un retour l’an prochain aux niveaux d’activité d’avant la pandémie.

Pourquoi l’inflation fait peur ?

L’inflation est passée à 1,6 % en 2021, un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 2018. L’Insee a annoncé, vendredi 14 janvier, un taux d’inflation qui n’avait pas été atteint depuis 2018 à 1,6 % sur l’ensemble de 2021.

Quel risque avec l’inflation ?

Le côté obscur de l’inflation Fondamentalement, les entreprises doivent facturer des prix plus élevés, mais elles doivent également dépenser plus. Le deuxième problème est le salaire. Si les salaires ne bougent pas, alors la hausse des prix nous rend naturellement plus pauvres. Et du coup, on consomme moins.

Pourquoi l’inflation fait baisser la Bourse ?

L’inflation est moins transitoire que prévu et sa trajectoire est considérée comme incertaine pour 2022, a récemment reconnu la Fed. Un mauvais choc haussier sur le front de l’inflation pourrait entraîner des turbulences sur le marché boursier. Un danger jugé plus important que la variante Omicron par Amplegest.

Sources :

Laisser un commentaire