Faut-il miser sur les SCPI en 2023 ?

Réservé aux abonnés Le Particulier

Après une hausse moyenne de 4,5% attendue en 2022, les SCPI peuvent dégager un bénéfice significatif en 2023, malgré l’inflation.

Les sociétés de placement immobilier (SCPI) investissent dans l’immobilier qu’elles louent. Moins de problèmes de santé les ont touchés et ils semblent prêts à faire face à une hausse des taux d’intérêt et à une inflation qui se poursuivront en 2023. Ils pourraient même en bénéficier. « Une partie de la concurrence achetée à crédit a disparu. Nous avons maintenant la possibilité d’utiliser des biens vendus avec un rendement de 6 à 6,5 %, alors qu’ils ne dépassaient pas 5 % il y a un an », a déclaré Frédéric Puzin, fondateur de Corum L’Epargne. « Nous constatons le retour de la structure des prix entre actifs de qualité et autres », se félicite, pour sa part, Éric Cosserat, président de Perial AM.

Lire aussi Classement 2022 des meilleures SCPI en tout genre

Des rendements proches de l’inflation

Les résultats de la SCPI devraient être supérieurs en 2022. Selon les dernières estimations de l’Association française des professionnels de l’architecture (Aspim). Ils peuvent distribuer environ 4,5 % en 2022.

Cet article est réservé aux abonnés Le Particulier. Vous avez 30% pour le savoir.

Voulez-vous lire?

Ouvrez tous les éléments immédiatement. Sans engagement.

Déjà inscrit à Persona ?

À Lire  Les avantages d'investir dans l'immobilier ancien au sommaire d'Octobre Particulier