Festival de musique classique : été intense mais fréquentation aléatoire

Le festival Dans les Jardins de William Christie à Thiré en Vendée, animé par le célèbre chef d’orchestre franco-américain des Arts Florissants, affiche complet jusqu’au week-end prochain. Avec ses balades musicales, ses ateliers de chant, de danse ou de jardinage en famille, ses spectacles devant le miroir d’eau ou aux chandelles, le tout à petit prix, l’événement est présent.

Il n’en a pas été de même pour tous les festivals de musique classique, alors qu’on pourrait penser qu’ils ont été plus résistants au Covid que leurs homologues musicaux actuels car ils bénéficient d’un public plus fidèle. Pas si facile. « Les spectateurs s’inscrivent dès l’ouverture et représentent la majorité des billetteries, mais il y a un autre public, plus volatil, qui décide à la dernière minute », souligne Christophe Jeanson, président des Heures Musicales de l’Abbaye de Lessay (Manche), mais satisfait du retour des touristes étrangers. « Entre 10 et 20 % des billets étaient vendus deux jours avant les représentations, ce qui est déstabilisant », note Jean-Louis Grinda, directeur artistique des Chorégies d’Orange.

À Lire  Calendrier de plantation et lune. Édition 2023 - Rosenn Le Page