Fin des soldes ?

Les promotions comme « 1+1 gratuit » pourraient-elles disparaître de nos rayons ? C’est en tout cas le souhait de l’organisation des supermarchés indépendants, qui demande au gouvernement de limiter les promotions et d’adapter la politique de localisation. …

Les promotions comme « 1+1 gratuit » pourraient-elles disparaître de nos rayons ? C’est en tout cas le souhait de l’organisation des supermarchés indépendants, qui demande au gouvernement de limiter les promotions et d’adapter la politique de localisation. « Comme en France, il devrait y avoir des restrictions sur les promotions de cascades », explique Buurtsuper.be, la branche d’Unizo (l’équivalent flamand de l’UCM) qui représente les entreprises alimentaires indépendantes. « Surtout pour les aliments frais et sains comme les fruits et légumes, cela est nécessaire pour éviter une perte de qualité. Les supermarchés ne peuvent réaliser une marge bénéficiaire que sur leurs produits frais », explique l’organisation. Baisse globale Selon Buurtsuper.be, ces pratiques « se traduisent par une baisse globale des marges bénéficiaires pour l’ensemble de la chaîne alimentaire, alors que de nombreux franchisés sont déjà en difficulté cette année ». En Flandre, il y a une surabondance de supermarchés à certains endroits tandis que les commerces de proximité disparaissent des petites communes. Pour freiner la prolifération des supermarchés, l’organisation demande une réévaluation de la directive européenne (directive « Bolkestein » de 2006) qui interdit de refuser un supermarché supplémentaire pour des raisons économiques (sursaturation). « Les résidents ont droit à un service de première ligne, et donc le gouvernement devrait mieux soutenir les initiatives privées visant à garantir ce type de service aux personnes à mobilité réduite », lit-on dans le communiqué de Buurtsuper. « La demande d’aide d’Unizo est absolument justifiée. Mais trouver une solution est extrêmement difficile », déclare Gino Van Ossel, professeur de marketing de détail et d’entreprise à la Vlerick Business School. Le fait que les marges bénéficiaires soient sous pression et continuent de baisser est lié à l’entrée des supermarchés néerlandais Albert Heijn et Ju mbo en Belgique.

À Lire  24H sur GAMERGEN.COM : les promotions du PlayStation Store, le patch Pokémon Legends : Arceus, et les firmwares PS5 et PS4 (beta)

Laisser un commentaire