Investissement immobilier solidaire : la valeur sûre

Vous êtes propriétaire ou envisagez de le devenir ? Louez votre bien dans le cadre du programme de solidarité. Vous donnerez non seulement du sens à votre investissement, mais surtout vous bénéficierez d’avantages financiers et fiscaux attractifs.

Le système « Solibail » (ou « Louer solidaire et sans risque » à Paris) vous oblige à louer votre appartement à une association agréée qui paie votre loyer*. Il le sous-loue ensuite à des ménages modestes, en assure l’entretien courant et prend en charge toute la gestion locative. L’avantage du système : le risque du bail (non-paiement du loyer, détérioration, etc.) est nul car l’association s’occupe de tout. Par ailleurs, en cas de défaillance, Solibail bénéficie d’une garantie de l’Etat. Cerise sur le gâteau : à la fin du bail convenu, l’association vous restitue votre maison. Attention, ce dispositif a une limite : le loyer pratiqué doit être modéré, correspondant généralement à la zone de marché moyenne, et non plafonné.

Contrairement aux idées reçues, « Solibail » ne nécessitera pas d’énormes sacrifices financiers. Recalculez : pendant toute la durée du bail, vous ne dépenserez rien en entretien, vous n’engagerez pas de frais de location et d’inventaire du matériel, vous ne paierez pas d’assurance risque locatif ni de frais de gestion. Enfin, vous ne serez pas mis en location et facturerez douze mois de loyer par an car l’association vous paiera que l’appartement soit occupé ou non.

Aller plus loin avec d’autres dispositifs

Lors de la location de locaux construits il y a plus de quinze ans, le dispositif « Louer mieux » proposé par l’Agence Nationale de l’Habitat est également très intéressant. Cette fois, vous devez vous engager sur un bail de six ans. Si une rénovation lourde est à prévoir, cette durée minimale est portée à neuf ans, mais dans ce cas vous bénéficiez d’une subvention (entre 25 et 35 % du montant des travaux, dans la limite des plafonds).

À Lire  Investissements dans la Vienne : Poitiers au coeur des revenus

Avec ‘Rent Better’, vos locataires doivent respecter les conditions du stock et vous louer des plafonds. En compensation, l’État accorde des allègements de revenus fonciers. Il varie de 15 à 85 % selon le loyer pratiqué, plus ce dernier est bas, plus la réduction est importante. Bon à savoir : si vous confiez la gestion de votre bien à une agence immobilière sociale (elles sont agréées) ou s’il est loué dans une zone exiguë ou très exiguë en loyer aidé ou super aidé, vous percevrez automatiquement une prime unique supplémentaire de 1 000 ¤.

Rent Better et Solibail peuvent être cumulés et dans ce cas, sous réserve que la gestion soit assurée par un organisme agréé, le taux d’exonération de la taxe foncière est automatiquement de 85 %. Si vous faites partie des contribuables les plus imposés, après calculs, votre rentabilité après déduction des frais et taxes s’avérera souvent supérieure à celle obtenue au loyer du marché.

*La liste est disponible sur : https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/louer-solidaire-avec-solibail