Investissement locatif : mi-septembre, une période idéale ?

Mi-janvier, mi-mai et mi-septembre, la tension du marché immobilier diminue et les prix deviennent plus accessibles pour l’investissement locatif.

Bevouac, site internet spécialisé dans l’investissement locatif dans l’ancien, s’intéresse aux périodes où cet investissement est le plus rentable. Premier conseil : évitez la période de mi-mars à mi-avril car la tension immobilière est forte à ce moment précis. Les prix augmentent au printemps, ce qui n’est pas très avantageux. « Les familles qui souhaitent signer leur acte de vente en juin et juillet, emménager durant l’été et être prêtes pour la rentrée se précipitent dans leur projet immobilier en ce printemps immobilier. En cette période où le marché est tendu, il est donc déconseillé de faire un investissement immobilier », précise au Figaro Immobilier Martin Menez, président de Bevouac.

En décembre, si les prix au mètre carré baissent, le nombre de ventes explose. Il est donc assez difficile de rencontrer le bien désiré. Il y a moins de personnes à la recherche d’un bien immobilier en septembre à cause de « la reprise du travail, le retour des enfants, qui les inquiète » mais en décembre, le nombre d’actes notariés recensés est important. « Cela s’explique par la volonté, pour les vendeurs, d’éviter les impôts locaux et, pour les investisseurs, de déduire l’impôt de l’année en cours », précise Martin Menez.

Mi-janvier, tout aussi intéressant

En revanche, mi-janvier, mi-mai et mi-septembre, la tension du marché diminue et les prix deviennent plus accessibles. « C’est justement durant ces mois qu’il est possible d’optimiser son investissement. En effet, avec un prix d’achat plus bas, la production locative brute se renforce », souligne Martin Menez. En mai, la tension du marché diminue, alors qu' »on pourrait se dire que c’est le mois où les familles anticipent la rentrée, mais évidemment elles l’ont anticipée en se précipitant au marché en février, mars et avril ».

À Lire  3 conseils pour générer des revenus passifs

Enfin, janvier reste le mois le plus intéressant, avec les prix au mètre carré les plus bas, c’est-à-dire 1 625 euros en moyenne, sur les 5 dernières années. De plus, « un investissement locatif demande souvent plus de travaux et aussi une configuration différente », explique Martin Menez. Investir à la mi-janvier peut permettre de terminer le travail à temps pour une location à la rentrée de septembre.

Laisser un commentaire